5

Challenge 1 livre = 1 film (1ere partie)

Cela va faire maintenant 6 mois que je me suis lancée un petit défi : 1 livre = 1 film. Il s’agit donc d’essayer de voir les adaptations télé ou ciné des livres que j’ai lu et à l’inverse de lire les romans à l’origine des films que j’ai vus.

En 6 mois j’ai donc réussi à associer 33 films et romans ! Un bon début.

Voici la 1ere partie de ce bilan semestriel. Vous pouvez cliquer sur les images pour relire la chronique intégrale

challenge-1livre-1film

 

Confessions d’une accro du shopping


confessions-d-une-accro-du-shoppingJ’ai trouvé que l’actrice Isla Fisher, vive et pétillante, collait bien à l’image que je me faisait de Becky Bloomwood. Par contre, j’ai trouvé dommage que l’histoire soit tant modifiée, notamment au niveau de la rencontre et de la relation entre Becky et Luke.

Toutes les lettres et courriers qui émaillent le roman ne sont pas retranscrites à l’écran ce qui fait perdre beaucoup à l’histoire. Et dans le film, le banquier apparaît comme un horrible personnage alors que dans l’œuvre originale il est finalement gentil.

J’ai donc largement préféré le livre de Sophie Kinsella au film .

 

Charlie et la chocolaterie


charlie-et-la-chocolaterieJ’avais vu le film Charlie et la chocolaterie avant de lire le livre de Roald Dahl et j’avais beaucoup aimé l’univers étrange crée par Tim Burton. Le réalisateur a su créer un univers étonnant et féerique. Les différents tableaux de la chocolaterie sont magnifiques et gourmands à souhait. Quand à Johnny Depp, il incarne un superbe Willy Wonka totalement extravagant.

Par contre, mes enfants, qui ont lu le livre avant de voir le film ont largement préféré le roman. Les personnages ne correspondaient pas à l’image  qu’ils avaient imaginé, surtout Willy Wonka et les Oompas Loompas. Le roman de Roald Dahl a été un coup de cœur pour toute la famille, un cran au dessus du film dans la démesure, la féerie, l’humour et l’imaginaire.

 

Jane Eyre


jane-eyre-1996Jane Eyre a été adapté de nombreuses fois à l’écran, cinéma comme télévision. Pour ma part j’ai vu 3 versions.

La 1ere version que j’ai vu est celle de 1996 tournée par Franco Zeffirelli avec Charlotte Gainsbourg et William Hurt dans les rôles principaux.

Cela fait très longtemps et je n’en ai plus beaucoup de souvenir. Je n’en ai gardé qu’un impression de drame sombre, d’histoire d’amour triste et tourmentée.

jane-eyre-2012Plus récemment, j’ai regardé la version de 2012 avec Mia Wasikowska et Michael Fassbender.

Les paysages sont magnifiques et la musique apporte beaucoup. Le réalisateur a opté pour une esthétique résolument gothique du film.

Je trouve cependant qu’il est difficile de résumer l’œuvre de Charlotte Brontë en un film de 2 heures donc certains passages sont passés vraiment trop rapidement pour révéler toute la profondeur du roman. Agréable à regarder mais loin d’être à la hauteur du livre.

jane-eyreEnfin, mon adaptation préférée est la mini série de la BBC de 2006. Le format en 4 épisodes d’une heure permet un meilleur développement de l’histoire. La série est d’ailleurs fidèle au livre. J’ai apprécié le jeu des acteurs, Ruth Wilson et Toby Stephens, même si ce dernier me semble trop beau par rapport à la description de Rochester faite par Charlotte Brontë. La aussi, le décor est parfait avec de beaux paysages anglais.

Mais je reste définitivement plus conquise par le roman que par ses adaptations !

 

 

Dôme / Under the Dome


domeJ’ai adoré le premier épisode de la série Under the dome. Les premières images avec l’apparition du dôme, le crash d’avion et la vache littéralement coupée en deux étaient saisissantes. Cet épisode pilote laissait présager une série passionnante.

Cette série, réalisée par Brian K. Vaughan et produit par Steven Spielberg comporte 3 saisons de 13 épisodes de 42minutes.

Hélas, si j’ai été séduite par le début de la série, j’ai très vite déchanté face aux longueurs et au scénario farfelu très différent du roman.

J’ai par exemple été étonnée de découvrir que l’un des personnages principaux de la série était en fait mort dès les premières lignes du roman de Stephen King. Mais, les différences ne n’arrêtent pas là, la série créant sans cesse des scénarios fantasques avec des papillons, des revenants, des extra-terrestres…Bref, je me suis arrêtée à la fin de la saison 2, lasse des rebondissements incessants dont on ne sait pas ou ils vont finalement nous mener. Dommage !

 

La Saga Divergente


Je suis tombée un soir sur le film Divergente à la télévision et j’ai été totalement happée par l’histoire et les personnages de Tris et Quatre. Cela m’a donné envie de lire le roman.

L’adaptation du 1er tome est relativement fidèle même si je trouve les acteurs beaucoup trop beaux par rapport aux descriptions de l’auteure.

Pour la suite L’insurrection, je trouve que le film se réduit à un blockbuster d’action là ou il me semble que le livre développait plus la partie psychologique. L’adaptation prend d’ailleurs des libertés par rapport à l’histoire originale sans que je trouve cela justifié.

Enfin, pour le dernier volet Au delà du mur, le film est une catastrophe : surabondance d’effets spéciaux, incohérences, très grandes libertés du récit par rapport au roman et fin totalement tronquée. Il semble que la suite soit prévue sous forme de série mais je ne pense pas que je la regarderai.

divergentedivergente2divergente3

J’ai donc largement préféré les livres par rapport aux films même si le premier m’a beaucoup plu !

 

Alice au pays des merveilles


J’ai lu l’œuvre de Lewis Carroll bien après avoir vu le dessin animé de Disney et le film de Tim Burton. Tous deux m’avaient donné un idée bien différente de l’histoire et j’avoue avoir été assez déconcertée quand j’ai lu le livre.

alice-au-pays-des-merveilles

Si j’ai trouvé une magnifique esthétique à l’œuvre de Tim Burton, ma préférence va tout de même au dessin animé de Disney qui a bercé mon enfance et qui donne une vision énigmatique mais joyeuse de l’histoire alors que le film a un côté beaucoup plus sombre. Et donc, pour une fois, je préfère l’adaptation à l’œuvre originale qui est trop étrange et irrationnelle pour moi.

 

Si vous souhaitez participer avec moi, vous êtes les bienvenu(e)s ! Retrouvez les modalités de ce challenge ici

Publicités
0

Samedi c’est poésie : Chanson d’hiver de Jean-Luc Moreau

Petite poésie de saison avec cette chanson d’hiver écrite par Jean-Luc Moreau, auteur contemporain de recueils de poèmes pour enfants.

montagne-neige-01

Chanson d’Hiver


Le soleil est en congé :
Comme il neige! Comme il neige !
Le soleil est en congé
Joli temps pour voyager !

La froidure a délogé
Sous la neige, sous la neige
La froidure a délogé
Les oiseaux du potager !

Le soleil est en congé :
Comme il neige, comme il neige !
Le soleil est en congé
Quelqu’un part à l’étranger ?

Quant à moi, flocons légers
Quand il neige, quand il neige !
Quant à moi, flocons légers
J’aime à vous voir voltiger.

Le soleil est en congé :
Comme il neige, comme il neige !
Le soleil est en congé
S’il n’a pas déménagé.

Chacun de s’interroger,
Tant il neige, tant il neige,
Chacun de s’interroger:
Jusqu’à quand il va neiger ?

Jean-Luc Moreau

5

Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson

Dans le cadre du Cold Winter Challenge, j’ai eu envie de dépaysement. Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson m’a semblé être le livre idéal pour de plonger à la découverte des paysages enneigés et des traditions de Sibérie.

dans-les-forets-de-siberie Lire la suite

0

Panique au château, une aventure dans les Flandres de Geneviève Reumaux.

Maelly s’est vu offrir ce petit roman policier pour son anniversaire. Nous ne connaissions pas cette collection « polar en nord junior » dont l’aventure se passe dans le Nord Pas de Calais et destinée aux jeunes amateurs de suspense à partir de 8 ans. Maelly a vraiment beaucoup aimé cette histoire.

IMG Lire la suite

7

Christmas pudding, un roman policier d’Agatha Christie

Pendant longtemps, il était de tradition qu’Agatha Christie sorte un roman policier à chaque Noël. Mais en 1960, la romancière avait pris un peu de repos et son éditeur décida alors de proposer pour Noël un recueil de nouvelles intitulé Christmas pudding et autres surprises du chef. Ce titre est assez évocateur et dans son avant-propos, Agatha Christie disait elle-même  » Ce livre est un festin. Un festin de Noël. La sélection du chef en quelque sorte. Et le chef c’est moi ! ». Alors, prenez-place à la table de fête d’Agatha Christie, la reine du crime, et dégustez ces six très bonnes enquêtes policières.

christmas-pudding Lire la suite