Les malheurs de Sophie de La Comtesse de Ségur

Un grand classique de la littérature jeunesse que j’ai lu dans mon enfance et que j’avais envie de faire découvrir à Maelly.  Il a été réédité et présenté dans un joli coffret contenant les 3 romans de la Trilogie de Fleurville.

les-malheurs-de-sophie

Titre : Les malheurs de Sophie

Auteur : La Comtesse de Ségur

Edition : Hachette jeunesse

Collection : Les classiques de la rose

Nombre de pages : 188

La lecture de Maelly (7 ans)


L’histoire des Malheurs de Sophie

C’est l’histoire d’  une  petite  fille qui s’appelle Sophie et qui fait plein de bêtises avec son cousin Paul. Elle habite dans un château. Elle  a une a une gentille bonne. Sa maman est assez gentille mais elle la punit quand elle n’est pas sage.

L’avis de Maelly

J’ai bien aimé parce ça m’amuse toute ces bêtises. Celle que je préfère c’est la poupée de cire :Sophie a eu à son père une poupée de cire. Mais Sophie l’a mis au soleil alors, elle a fondu.

Ma note : avis1

Mon avis de maman sur ce roman


L’histoire

Sophie est une petite fille de 4 ans pleine de vie et d’idées farfelues. Malgré les conseils et les avertissements de sa maman, Madame de Réan, elle multiplie les bêtises avec son cousin Paul: brûler les cheveux de sa poupée, faire boire à ses amies Camille et Madeleine du thé fabriqué avec l’eau du chien, se couper les sourcils, découper une abeille en rondelles …

L’avis d’Adely

Un classique de la littérature pour enfant ! Si certains passages paraissent parfois un peu désuets, le récit reste amusant et plein de fraîcheur. Les bêtises de Sophie interpellent les enfants et les font aussi réfléchir sur la notion de bien et de mal.

Infos complémentaires


Du même auteur

« Les malheurs de Sophie » fait partie de la Trilogie de Fleurville. Le 2nd opus « Les petites filles modèles » est toutefois plus triste : Sophie, devenue orpheline, a été adoptée par Mme Fichini, belle-mère cruelle. Elle passe donc la majorité de son temps chez ses douces et sages amies Camille et Madeleine.

On retrouve Paul dans le 3ème volet de la trilogie : « Les vacances ».

A propos de l’auteur

La comtesse de Ségur s’est mise très tard à l’écriture. A l’age de 56 ans, alors que ses petites filles Camille et Madeleine vivaient à l’étranger, elle leur adressait des lettres avec des récits amusant. Ce n’est que plus tard que sa famille l’a persuadée de publier ces histoires. Elle rédigera alors 24 romans en 12 ans !

Son inspiration pour le personnage de Sophie lui vient de sa propre enfance. En effet, la comtesse, prénommée Sofia, vivait dans un château en Russie et faisait de nombreuses bêtises malgré les brimades d’une mère très sévère.

Au cinéma

La trilogie de Fleurville a été adaptée en film au cinéma par Christophe Honoré en 2016 sous le titre « Les malheurs de Sophie ».

Et vous, avez-vous relu Les malheurs de Sophie avec vos enfants ? Avez vu et apprécié la version cinématographique ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s