La vie en Rosalie de Nicolas Barreau

Ma mère et moi avons lu ce roman quasiment en même temps. Et si je l’ai apprécié, pour elle, ce fut un coup de cœur. Aussi, ce blog étant une histoire de famille, je lui cède temporairement ma plume (ou plutôt mon clavier) pour rédiger cette chronique.

« C’est une belle après-midi de vacances dans le Sud. La matinée a été consacrée à la marche et avec la chaleur, j’ai envie de repos. Adely me propose La vie en Rosalie de Nicolas Barreau. Dès les premières pages, je me plais en compagnie du personnage de Rosalie et de son chien et j’ai envie de suivre son parcours.

la-vie-en-rosalie

Titre : La vie en Rosalie

Auteur : Nicolas Barreau

Éditeur : Le livre de Poche

Pages : 344

Genre : littérature franco-allemande, romance

 

La lecture de Maderily


L’histoire

Rosalie est originale, attachante, atypique, créative, romantique. Elle a ouvert dans Paris une petite boutique de cartes postale et articles de papeterie ou elle peut laisser libre cours à ses talents de dessinatrice.

Arrive Max Marchant, cet homme vieillissant, auteur à succès de livres pour enfants, qui vit reclus depuis la mort de son épouse. Son directeur éditorial réussit à le persuader d’écrire une nouvelle histoire et lui propose Rosalie pour illustrer l’album. La rencontre de Max et Rosalie, après des débuts compliqués, va changer leur vie. Une amitié profonde s’installe entre eux avec le succès de leur livre Le tigre bleu.

Depuis des années, à son anniversaire, Rosalie lance du haut de la Tour Eiffel, une carte avec un vœu. Jusqu’à présent aucun ne s’était réalisé. Cette fois, grâce à Max, tout va changer. Elle se sent tellement bien avec lui qu’elle lui confie ses derniers vœux en lui faisant promettre de ne pas se moquer et de ne pas les divulguer.

Tout se complique avec l’arrivée à Paris du bel américain Robert Sherman. Cette histoire du Tigre bleu, il la connaît mot pour mot depuis son enfance. Sa mère lui racontait tous les soirs et lui a même légué le manuscrit à son décès.

Rosalie ne peut pas croire que Max ait volé cette histoire. Avec Robert Sherman, elle se lance dans la quête de la vérité. Il leur faudra remonter des années en arrière pour découvrir l’explication…

L’avis de Maderily

Du mystère, du romantisme, une bien belle histoire qui se lit avec plaisir, de la première à la dernière page.

 

Informations complémentaires


Extrait

Avant même de savoir vraiment lire et écrire, elle savait nommer les teintes de bleu les plus diverses. Depuis le bleu dragée le plus clair et le plus tendre, le bleu ciel, le bleu ardoise, le bleu givré, le bleu pigeon ou l’aigue-marine limpide, qui faisait s’élever l’âme, jusqu’à ce bleu azur soutenu, intense, radieux, à vous couper le souffle. Sans oublier l’irrésistible outremer, le bleu barbeau ensoleillé ou le froid bleu cobalt, le bleu pétrole tirant sur le vert, qui recelait les nuances de la mer, ou le mystérieux indigo, renfermant une pointe de violet, pour finir par le profond bleu saphir, le bleu de minuit ou le bleu nuit presque noir, dans lequel le bleu finissait par se dissoudre.

Pour Rosalie, il n’existait aucune couleur aussi riche, aussi merveilleuse et variée que celle-là. Pour autant, elle ne se serait jamais attendue a ce qu’il lui arrive, un jour, une histoire dans laquelle un tigre bleu jouerait un rôle significatif. Et elle aurait encore moins soupçonné que cette histoire – et le secret qu’elle dissimulait – allait changer sa vie de fond en comble.

A propos de l’auteur

Nicolas Barreau est un auteur franco-allemand qui travaille dans le monde de l’édition.

Livres déjà parus :

  • Le sourire des femmes
  • Tu me trouveras au bout du monde
  • La vie en Rosalie
  • Un soir à Paris
Publicités

2 réflexions sur “La vie en Rosalie de Nicolas Barreau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s