L’appel de l’ange de Guillaume Musso

« Dans leur téléphone il y avait toute leur vie… » Lorsqu’on m’a prêté l’appel de l’ange de Guillaume Musso, cette petite phrase sur la 4ème de couverture m’a interpellé. Car  sans être nécessairement accro aux nouvelles technologies, on a généralement tous pas mal de choses dans nos téléphones : contacts, photos, vidéos, mails, sms, rendez-vous….L’accès au téléphone portable d’un individu est une porte ouverte sur sa vie. C’est sur ce postulat que démarre Guillaume Musso pour nous entraîner ensuite dans un thriller haletant.

l-appel-de-l-ange

Titre : L’appel de l’ange

Auteur : Guillaume Musso

Editeur : Audiolib

Durée : 10h06

Date de parution : 2011

Genre : Littérature française, thriller, contemporain

 

L’histoire


« Il est des êtres dont c’est le destin de se rencontrer »

Madeline, une jeune fleuriste anglaise vivant à Paris, revient de vacances avec Raphael, son compagnon depuis 2 ans et qui vient de la demander en mariage. Jonathan, père divorcé, est venu chercher Charlie, son fils, pour passer les fêtes de Noël avec lui.

New-York, aéroport de JFK, au moment des fêtes de fin d’année, le restaurant est bondé. Madeline et Jonathan sont chacun à la recherche d’une place disponible. Lorsqu’une table se libère, les deux se précipitent et se percutent violemment. Échange de noms d’oiseaux et chacun repart de son côté, tempêtant contre la stupidité de l’autre. L’histoire aurait pu s’arrêter là.

Mais c’est sans compter sur la force du destin. En effet, par mégarde, Madeline et Jonathan ont échangé leurs téléphones portables.

Ils se contactent afin de pouvoir récupérer leurs téléphones respectifs. Mais Jonathan, mu par une irrépressible curiosité, se met à fouiller méthodiquement le téléphone de Madeline.

De son côté, Madeline tente d’expédier le téléphone de Jonathan par la poste mais une gréve vient contrecarrer ses projets. Apprenant que Jonathan est un chef cuisinier mondialement connu et retiré de la gastronomie depuis son divorce et sa faillite, elle est aussi piquée de curiosité et tente d’en apprendre plus sur lui.

Mais lorsque Jonathan commence à poser des questions indiscrètes à Madeline, celle-ci prend peur car elle a un secret bien caché qu’elle tient à tout prix à garder dans l’ombre…..

Se peut-il que ces deux personnes qui ne se connaissaient pas quelques jours avant aient pourtant un lien commun dans leur passé ?

 

Mon avis


Le livre s’ouvre sur un prologue posant la question de la place que le téléphone portable a pris dans notre vie. J’ai beaucoup aimé cette petite réflexion que je me suis faite bien des fois : combien ce petit instrument de notre quotidien peut en révéler sur nous sans qu’on s’en rende toujours compte !

La 1ere partie du livre s’axe véritablement là dessus. Ces deux personnages qui mènent une vie tout à fait normale, sont soudain pris d’une curiosité maladive et cherchent à en découvrir toujours plus sur l’autre. Et en fouillant et en remuant le passé, tout deux tombent sur des éléments qui vont les mener bien plus loin qu’ils l’auraient imaginé.

S’ouvre alors la seconde partie du livre tournée sur l’enquête de police au sujet d’Alice, la jeune fille disparue. Cette partie est assez sombre et on découvre que chacun des protagonistes était très différent par le passé. Et peu à peu cette ancienne vie resurgit et vient bouleverser leur quotidien.

Le thriller devient alors assez haletant avec beaucoup de rebondissements, peut-être parfois un peu trop à mon goût. Les situations s’enchaînent en maintenant le suspens jusqu’au bout. Si on peut prévoir certains événements, d’autres m’ont totalement pris au dépourvu. L’intrigue est bien ficelée et réserve au lecteur pas mal de surprises.

Mon seul reproche : la romance était superflue et j’ai eu beaucoup de mal à y croire.. Pour le reste j’ai beaucoup apprécié cette lecture

 

Publicités

5 réflexions sur “L’appel de l’ange de Guillaume Musso

    • Bonjour Gaëtane,
      C’est exactement ce que j’ai ressenti : le thriller se suffit à lui-même et l’histoire d’amour n’apporte, à mon sens, rien de plus.
      Ce n’est que mon 3ème Musso, précédemment j’avais bien aimé « la fille de papier » mais je ne connais pas « parce que je t’aime ».

      J'aime

  1. Pingback: Bilan lecture du mois de juillet | Nos lectures pour les enfants et pour les parents

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s