Le vrai prince Thibault, un roman jeunesse d’Evelyn Brisou Pellen

J’avais acheté ce roman pour mon fils mais l’histoire ne l’inspirait pas. Maelly en avait alors profité pour ajouter ce livre à sa pile à lire de juillet. Elle a a lu ce livre très vite et eu un gros coup de coeur pour cette histoire pleine d’humour et d’amitié !

le-vrai-prince-thibault

 

Titre : Le vrai prince Thibault

Auteure : Evelyn Brisou Pellen

Illustrateur : Pierre Beaucousin

Editeur : Rageot Romans

Pages : 117

Age de lecture : à partir de 8 ans

 

La lecture de Maelly (7 ans 1/2)


L’histoire

Au château, le roi Charles et la reine Sophie ont eu un enfant qu’ils ont appelé Thibault. Mais deux jours après, la reine mourut. Le roi Charles était tellement triste qu’il partit à la guerre. Mais le problème c’est qu’on emmène pas un bébé à la guerre ! Alors, il donna son bébé à la femme du valet qui avait aussi un bébé. Puis il partit à la guerre avec le valet.

La femme du valet mourut, du coup la cuisinière garda les bébés. Les deux garçons se ressemblaient beaucoup. On ne savait plus qui était Thibault et qui était Guillaume…

L’avis de Maelly

J’ai aimé cette histoire parce qu’elle parle de rois et de princes. Le début de l’histoire est très beau quand il y a la naissance de Thibault et qu’ensuite il est bébé avec Guillaume.

Mon avis : coup de coeur coup-de-coeur

 

Mon avis de Maman


Le début de l’histoire paraît un peu triste avec la mort de la reine puis le la nourrice. Mais le récit devient amusant au retour du roi et de son valent, aucun de ces deux pères n’étant capable de reconnaître son enfant.

« Ils continuèrent comme ça pendant des heures et en arrivèrent enfin à une solide conclusion : la seule chose qui était certaine, c’est que rien n’était certain. Et même, tout était de plus en plus incertain. Bref, on ne savait rien de rien sur rien. »

L’enfance des deux garçons, élevés presque comme des frères jumeaux, est très mignonne. D’autant que ces deux là s’amusent beaucoup des incertitudes de leurs pères et, pour semer encore plus le doute et jouer des tours à leur entourage, commencent à s’habiller et se coiffer de la même façon.

Mais que se passerai-il si quelqu’un était capable d’identifier le vrai prince Thibault ?

Ce roman fait 117 pages mais l’écriture est assez grosse et accessible aux enfants dès 8 ans (même avant pour les bons lecteurs). L’ambiance un peu moyenâgeuse du château est bien restituée. En conclusion : une très belle histoire sur les liens d’amours fraternels.

 

Informations complémentaires


A propos de l’auteure

Evelyn Brisou Pellen vit a Rennes. Après des études de lettre, au lie d’enseigner comme elle l’avait prévu, elle a commencé à écrire…et elle a attrapé le virus.

Aujourd’hui, elle passe ses juornées entre des empilements de documents, à concocter des histoires qui font rire, pleurer, rêver, voyager…

Elle a publié de nombreux romans chez Gallimard, Hachette, Nathan, Milan, Pocket, Casterman, Bayard, Flammarion et Rageot entre autres.

(biographie indiquée à la fin du roman)

Dans la meme collection

Dans la même collection et de la même auteure :

  • – la vraie princesse Aurore
  • – la plus grosse bétise
  • – mon extra terrestre préféré
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s