Le bonheur n’est pas un sport de jeune fille d’Elise Tielrooy

Le titre de ce roman m’évoquait un livre de la catégorie chick-lit mais révèle au final beaucoup de profondeur. Un premier roman de l’auteure Elise Tielrooy qui démontre une jolie plume et un talent pour donner vie et faire interagir ses personnages.

le-bonheur-n-est-pas-un-sport-de-jeune-fille

Le bonheur n’est pas un sport de jeune fille

Auteur : Elise Tielrooy

Editeur : France Loisirs

Pages : 389

Date de parition : 2014

Genre : littérature française, contemporain   

L’histoire


Le centre de thalasso ou travaille Guillemette, jeune masseuse, est complet pour ce long week-end. C’est un défilé de clients qui arrivent, chacun avec son lot de stress, de doutes et d’espoir. Mais le comportement de Guillemette suite à la révélation d’un terrible secret de famille va entraîner une série de réactions en chaîne. Loin de la thalasso reposante et revigorante à laquelle ils s’attendaient, le personnel et les clients de cet hôtel 5 étoiles vont vivre un week-end plein de péripéties qui va peut-être changer leurs vies. Après tout, le bonheur n’est pas un sport de jeune fille !

Mon avis


La particularité de ce roman est qu’il présente pléthore de personnages qui vont se côtoyer dans ce centre de thalassothérapie de luxe. Il y a  :

– Guillemette Choize, une jeune masseuse souriante, qui aime son métier et qui n’a pas froid aux yeux. Mais confrontée à la révélation d’un terrible secret de famille, elle est déboussolée et ne sait plus vers qui se tourner.

– Jean Choize, père aimant mais qui a dissimulé trop longtemps la vérité à sa fille et qui ne sait comment rattraper son erreur.

– Solange, une femme étrange, un peu folle, qui vit dans la forêt et dont la réapparition soudaine va avoir de nombreuses conséquences

– Mona Gutman, une habituée de la thalasso, vieille dame fortunée qui s’interroge beaucoup sur l’éducation qu’elle a donné à ses enfants et sur l’état de leurs relations.

– Victor Gutman, l’homme d’affaires, enfant gâté, imbu de lui-même, qui ne se rapproche de sa mère que pour qu’elle lui prête les fonds pour son entreprise.

– Marion Descotes, femme, épouse, mère…un peu perdue dans tous ces rôles qui l’ont transformée. Elle se cherche.

– Thomas Descotes, avocat brillant, père de deux enfants, qui a réussi sa vie professionnelle et familiale et cherche à donner un nouveau souffle à son couple

– Claudine Planté, la caissière qui a gagné son séjour grâce au concours La laitière et qui se sent empruntée dans ce cadre majestueux

– Gilbert Planté, le mari de Claudine, un macho dont la soirée idéale est avec une bière devant un match de foot et pour qui la place de la femme est à la cuisine et non dans une thalasso

– Cyril le réceptionniste de l’hôtel. A force de voir passer les clients huppés de ce centre de thalasso, il en connaît un rayon sur le genre humain ! Et il se prend d’affection pour Claudine, cette cliente si différente des autres.

– Iris Perrier, working girl aux dents longues, irascible, éternelle insatisfaite, désagréable avec tout le monde mais qui cache de nombreuses failles

Elise Tielrooy nous présente donc une jolie galerie de personnages qui ont tous leur importance et leur rôle à jouer dans l’histoire. Au cours de ce long week-end dans ce complexe hôtelier 5 étoiles, ils vont se croiser à de multiples reprises et leurs destins vont s’entremêler. J’ai apprécié qu’ils soient tous traités de manière égale et j’ai trouvé qu’il étaient biens travaillés : ils ont chacun leur passé, leurs doutes, leurs espoirs… Si certains sont plus sympathiques et d’autres plus horripilants, je me suis tout de même attachée à chacun d’eux. Et puis, ces personnages ne sont pas figés : ils se questionnement sur leur vie, sur leur relation aux autres, ils se remettent en cause, évoluent (ou pas, pour certains).

Le style est assez saccadé car si un chapitre démarre sur un personnage, au bout de quelques lignes on passe déjà un autre personnage, puis un troisième, puis on revient sur le premier…. Les histoires sont totalement entremêlées.

Pendant toute la première partie, il n’y a pas de véritable trame, juste la présentation de chacun de protagonistes et la mise en place de l’histoire. Je dois avouer qu’en milieu de lecture j’ai donc eu une petite perte de vitesse. Mais j’avais très envie de connaître le destin de ces vacanciers donc j’ai poursuivi ma lecture. Les nombreuses péripéties et retournements de situation m’ont ensuite complètement embarquée et j’ai pu savourer la fin de ma lecture.

Le dénouement est d’ailleurs un peu étrange avec une dose de surnaturel que je ne m’attendais pas à avoir dans ce livre mais finalement cela m’a plu !

Petit plus : j’ai apprécié qu’à l’intérieur du livre il y ait le marque page reprenant le motif de la couverture avec une citation. C’est rare, agréable et pratique !

En conclusion : un roman agréable qui allie humour et gravité pour nous dévoiler un moment de vie.

Et vous, connaissez vous cette auteure ? Aimez-vous ce style de roman choral ?
Publicités

8 réflexions sur “Le bonheur n’est pas un sport de jeune fille d’Elise Tielrooy

  1. Je ne connaissais pas du tout cette auteure ! Un roman choral je trouve que c’est parfois « risqué » car on ne sait pas toujours si on va réussir à s’attacher à tous les personnages et si ils seront tous assez « creusés ».
    Ceci dit après avoir lu ton avis, j’ai très envie de découvrir ce roman.

    Et moi qui adore les marques-pages, je me retrouve totalement quand tu dis que c’est pratique d’en avoir un dans le livre. En plus, la couverture est très jolie et donne envie d’ouvrir rapidement ce roman.
    Merci beaucoup pour cette découverte !

    Aimé par 1 personne

    • C’est vrai que parfois dans les romans choral, on a du mal à bien replacer chaque personnage (ce fut le cas pour moi par exemple dans La reine des abeilles) mais je dois dire que dans celui-ci, il sont assez bien caractérisés pour qu’on se les remémore bien tous !

      J'aime

  2. Pingback: Bilan lecture du mois de juillet | Nos lectures pour les enfants et pour les parents

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s