Le château de ma mère, second volet des Souvenirs d’enfance de Marcel Pagnol

Dans la continuité immédiate de La gloire de mon père, Le château de ma mère  nous narre les vacances de Marcel Pagnol à la Bastide Neuve, une petite villa nichée au cœur des collines de Provence. Avec nostalgie, l’auteur s’attache cette fois au personnage de sa mère, la douce et tendre Augustine, et fait apparaître son grand ami, le jeune Lili des Bellons.

le-chateau-de-ma-mereTitre : Le château de ma mère – Tome 2 des Souvenirs d’enfance

Auteur : Marcel Pagnol

Éditeur : De Fallois

Pages : 221

Année de parution : 1957

Genre : Littérature française, classique, autobiographie

L’histoire


Le jeune Marcel poursuit ses vacances à la Bastide Neuve sur les collines de Provence. Il a maintenant le droit d’accompagner son père et son oncle Jules à la chasse. Il y fait la rencontre de Lili des Bellons un jeune garçon du pays avec qui il se lie d’amitié. Lili lui fait découvrir les secrets de sa Provence natale. Ensemble ils parcourent les chemins et sentiers au chant des cigales.

Mais la route pour se rendre à la villa des vacances est long et fatigante, d’autant que les Pagnol aimant tellement cet endroit, ils décident de s’y rendre également les week-end. Grâce à Bouzigue, un ancien élève de Joseph, la famille trouve le moyen de couper à travers champs en longeant le canal mais il leur faut faire très attention pour ne pas se faire repérer par les maîtres des propriétés privés. Le terrible gardien du château éveille particulièrement la crainte de la douce Augustine.

 

Mon avis


Dans ce second opus de ses Souvenirs, Marcel Pagnol nous dévoile  sa première amitié.

« Je vis un garçon de mon âge qui me regardait sévèrement.
– Il ne faut pas toucher les pièges des autres, dit-il. Un piège, c’est sacré !
– Je n’allais pas le prendre, dis-je. Je voulais voir l’oiseau.
Il s’approcha : c’était un petit paysan. Il était brun, avec un fin visage provençal, des veux noirs et de longs cils de fille. « 

Lili des Bellons. , jeune braconnier déteste l’école mais connaît mieux que quiconque sa région Il fait découvrir à Marcel la faune et la flore, les sources dont l’emplacement est secret, les meilleurs endroits pour trouver des champignons et pour braconner…Une belle amitié se noue entre eux.

La seconde partie s’attache plus au personnage d’Augustine la mère de Marcel. Au travers du récit des trajets vers la Bastide Neuve, qui les oblige à franchir les fameuses portes des propriétés privées bordant le canal, c’est tout l’amour d’un fils pour sa mère qui est retranscrit. Après l’hommage à son père, Marcel signe un bel hommage à sa mère, une femme douce, fragile, sensible et aimante. A travers ces souvenirs pleins de fraîcheur et de tendresse, on ressent tout l’attachement de cet enfant pour sa mère, son envie de la protéger.

Pagnol nous fait partager la beauté de sa région par de magnifiques descriptions des paysages de Provence, de ses collines, ses petits villages de l’arrière pays, les noms chantant tels que Bouzigue, Lili des Bellons… Son écriture, pleine de poésie me transporte !

La suite des Souvenirs d’enfance de Marcel Pagnol est à lire dans Le temps des secrets et Le temps des amours.

Et vous, aimez-vous le style de Pagnol ? Avez-vous vu le film Le château de ma mère réalisé par Yves Robert ?

 

Informations complémentaires


Adaptation cinématographique

le-chateau-de-ma-mere-filmTout comme « La gloire de mon père », « Le château de mère » a été adapté au cinéma en 1990 par Yves Robert. Les rôles principaux étaient tenus par Philippe Caubère, Nathalie Roussel, Julien Ciamaca et Didier Pain auxquels viennent s’ajouter notamment Jean Carmet et Jean Rochefort.

Ce film intègre en fait une bonne partie du 3ème roman autobiographique de Marcel Pagnol « Le temps des secrets » avec l’arrivée d’Isabelle, la jeune voisine avec laquelle Marcel va passer une grande partie des vacances, délaissant son frère et son ami Lili.

Ce second opus est tout aussi réussi que le premier, retranscrivant parfaitement l’ambiance provençale des vacances de Marcel, à la fois joyeuse et pleine d’une douce mélancolie.

 

Biographie de Marcel Pagnol

Marcel Pagnol est né le 28 février 1895 à Aubagne d’un père (Joseph) instituteur et d’une mère (Augustine) couturière. Marcel fait ses premiers pas à Aubagne puis déménage en 1905 à Marcel ou son père est nommé à l’école communale. Marcel a un frère, Paul, et une sœur, Germaine, qui sont évoqués dans ses souvenirs d’enfance. Il a un second frère, René, de 14 ans, son cadet dont il ne fera pas mention.

Sa mère Augustine, qu’il adorait, décède d’une congestion alors qu’il n’a que 15 ans. Deux ans plus tard son père se remarie avec une toute jeune femme qui n’a que 8 ans de plus que Marcel. Celui-ci ne l’accepte pas et se brouille avec son père.

Au lycée, il fonde avec ses camarades une revue littéraire (devenue ultérieurement les Cahiers du Sud) ou il publie certain de ses poèmes.Marcel Pagnol fait une licence de Lettres à Aix en Provence avant d’être nommé professeur à Marseille puis à Paris. Parallèlement, il commence à écrire des pièces de théâtre.

Lors de la 1ere guerre mondiale, il est mobilisé en même temps que son ami Lili mais est ensuite réformé. Il épouse en 1916 Simone Colin dont il se sépare en 1926 et divorce en 1941.

Il connaît le succès à la fin des années 1920 avec ses pièces de théâtre Topaze puis Marius. Il se lance alors dans le cinéma et fait notamment la rencontre de Raimu qui sera un grand ami et son comédien fétiche. Marcel Pagnol a trois enfants de différentes conquêtes. En 1945, il épouse l’actrice Jacqueline Bouvier avec laquelle il a encore deux enfants. En 1946 il entre à l’Académie Française. Mort de son père Joseph en 1951.

En 1957 il abandonne tous ses projets en cours pour rédiger ses souvenirs d’enfance dont il publie trois tomes.

Marcel Pagnol décède le 18 avril 1974. Le dernier tome de ses mémoires, recueil non achevé de textes, sort à titre posthume en 1977.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s