Studio danse , une BD de Crip et Beka dans l’univers d’une école de danse

Férue de danse, Maelly a tout de suite été conquise par cette bande-dessinée. Mais son frère n’est pas en reste, appréciant l’humour et le coté moderne de l’histoire. Découvrons donc cette BD jeunesse amusante dans l’univers d’une école de danse.

studio-danse-tome-1

Titre : Studio danse – Tome 1

Scénariste : BeKa

Dessinateur : Crip

Editeur : Bamboo

Pages : 48

Genre : Bande dessinée

.

La lecture des enfants


L’histoire

C’est l’histoire de trois amies, Julie, Lucie et Alia. Ces trois copines font de la danse dans une école. Elle apprennent la danse classique, moderne, modern-jazz, mais aussi le hip-hop. En cours de danse classique, elles préparent un balle sur « La belle au bois dormant ». Leur ennemie, la méchante Carla, veut tout faire pour les ridiculiser.

L’avis de Maelly (7 ans 1/2)

J’aime bien parce que c’est dans le monde de la danse et les histoires sont amusantes. J’aime beaucoup le personnage de la petite sœur de Julie qui est rigolote.

L’avis de Brucewainely (9 ans)

J’aime bien cette BD parce qu’elle est très rigolote. En plus, il n’y a pas que de la danse classique mais aussi des garçons qui dansent du hip-hop.

J’aime bien quand Carla cherche à les ridiculiser parce qu’au final ça se retourne toujours contre elle et que du coup c’est elle qui est ridicule.

Notre note : avis1

 

Mon avis de Maman


Tout comme mon fils, j’ai apprécié que l’univers de la danse ne soit pas abordé que dans le cadre de la danse classique mais que les élèves pratiquent aussi la danse moderne, le jazz, la danse africaine, le hip-hop, la break-dance.

Les dessins sont sympas et plein de couleurs. Un petit reproche toutefois : je sais que les danseuses sont longilignes mais dans cette BD elles sont d’une maigreur stupéfiante ! Seule celle qui est présentée comme gourmande et boulotte a des mensurations réalistes pour un être humain !

 

Informations complémentaires


Les auteurs

BeKa, c’est en fait l’alchimie formée par Caroline Roque et Bertrand Escaich. Caroline prépare un doctorat en chimie quand Bertrand commence déjà à écrire ses premiers scénarios de bandes dessinées. Quand elle quitte ses molécules, Caroline écrit des nouvelles destinées à être adaptée à son autre passion : le cinéma. Lorsque l’une d’entre elles reçoit le prix des cinémas d’Art et d’Essai de Toulouse, la tentation de quitter la chimie pour l’écriture devient trop forte.

Caroline et Bertrand vont dès lors cultiver à deux leur talent pour la vie et pour l’écriture. Bertrand entraîne Caroline du coté de la bande dessinée et ils créent ensemble plusieurs séries à succès, notamment les RUGBYMEN et STUDIO DANSE, qui dépassent le million d’exemplaires vendus.

Ils écrivent parfois séparément avec le même succès. Pour « Chinn » (2 tomes en 2008), Bertrand a reçu le Prix des collégiens au festival d’Angoulême en 2009.

Caroline, quant à elle, s’est attaquée avec succès à la novélisation de certaines de leurs séries BD dans la collection Bamboo Pocket.

Biographie extraite du site internet des éditions Bamboo

 

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s