Tistou les pouces verts, un conte philosophique de Maurice Druon

Bien loin de l’univers des Rois Maudits pour lequel on connaît principalement Maurice Druon, de l’Académie Française, Tistou les pouces verts est un joli conte pour enfants  plein de douceur et de tendresse. Basé sur un concept écologique, il fait réfléchir sur de nombreuses thématiques telles que la maladie, la pauvreté, la guerre…Comme dans la chanson de Souchon et Voulzy Le pouvoir des fleurs, Tistou veut « changer le monde, changer les choses avec des bouquets de roses« .

J’avais gardé un très bon souvenir de cette lecture d’enfance et j’ai eu, à mon tour, envie de le partager avec mes enfants.

tistou-les-pouces-verts

Titre : Tistou les pouces verts

Auteur : Maurice Druon

Editeur : Larousse

Pages : 150

Date de parution : 1957

Genre : Conte philosophique, littérature française

 

L’histoire


Tistou est un petit garçon qui a beaucoup de chance : ses parents sont riches et gentils, il vit dans une magnifique maison ou tout brille et rutile, il est beau, il possède des chevaux dont un poney, Gymnastique, capable de lui parler. Bref, Tistou méne une vie parfaite.

A l’age de 8 ans, ses parents décident de l’envoyer enfin à l’école. Malheureusement, malgré tout ses efforts, Tistou s’endort dès que qu’il entend la voix du maître…et il est renvoyé. Monsieur Père et Madame Mère décident alors de l’éduquer à l’école de la vie.

Sa 1ere leçon a lieu avec le jardinier Moustache, un homme un peu bourru mais amoureux des fleurs, qui lui demande de planter des graines dans des pots. Et là, merveille, les fleurs se mettent à pousser à une vitesse phénoménale ! Tistou a les pouces verts !

Au début, le petit garçon n’est pas ravi de ce pouvoir car il ne veut pas être différent des autres. Mais Moustache lui explique que c’est un don, une qualité merveilleuse et qu’il est préférable de le cacher aux autres pour ne pas éveiller la curiosité et la jalousie.

Au cours des leçons suivantes, Tistou va découvrir un monde bien différent de son petit univers parfait. Il visite une prison et, face à la tristesse des lieux, décide d’égayer le quotidien carcéral en faisant pousser des fleurs. Le résultat est si inattendu et si positif que cela incite Tistou à utiliser son don dans toute la ville. Peu à peu le quotidien des habitants va se transformer grâce au pouvoir des fleurs…

 

Notre lecture en famille


La lecture de Maelly (8 ans)

J’ai adoré ce livre ! On apprend plein de choses : par exemple pour bien soigner les gens, il fait qu’ils soient heureux et qu’ils aient envie de guérir.

J’ai bien aimé les personnages qui étaient rigolos comme Monsieur Trounadisse qui crie tout le temps et qui devient tout rouge mais qui finalement est quand même gentil.

Par contre j’ai trouvé que la fin était triste.

Ma note : cour de cœur coup-de-coeur

 

La lecture de Brucewainely (9 ans 1/2)

J’ai bien aimé Tistou mais j’ai trouvé qu’à la fin c’était un peu répétitif : à chaque fois qu’il y a un problème il fait pousser des fleurs.

Ma note : avis2

 

Ma lecture de Maman

Tout comme ma fille, j’adore l’histoire de Tistou.

Le petit Tistou qui a un cadre de vie idéal se trouve d’un coup confronté à une réalité plus rude (prison, bidonville, hôpital, guerre). Avec une candeur toute enfantine, il s’interroge sur les causes de la violence, de la misère, de la maladie et de la guerre. Trouvant les adultes résignés et défaitistes, il décide de lutter et d’essayer d’améliorer la situation grâce à son don. Les fleurs et des plantes qu’il fait pousser autour de lui vont semer la joie et l’harmonie.

Cette histoire fait réfléchir tout en douceur sur des thèmes importants. Les questions de Tistou sont à la fois naïves et profondes et l’on se rend compte que les réponses toute faites des adultes sont absurdes. Loin de se conformer au « c’est comme ça, un point c’est tout », Tistou lutte contre les fléaux que sont la misère, la violence, la maladie grace à son don. Ce jeune héros porte des valeurs humanistes, écologiques et pacifistes. Tistou les pouces verts est un roman d’apprentissage résolument positif même si la fin est triste.

Il s’apparente sur de nombreux points au roman Le petit prince de Saint Exupéry mais je le trouve beaucoup plus abordable pour les enfants.

Par ailleurs, je trouve cette collection Larousse extrêmement bien faite avec une présentation de l’auteur et de l’œuvre adaptée aux enfants. Mes loulous ont adoré aussi les questions sur l’histoire à la fin du livre. Présenté sous forme de jeu, cela permet d’approfondir la lecture.

Ma note : coup de cœur coup-de-coeur

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s