Ma vie pas si parfaite de Sophie Kinsella

Voici le dernier roman de Sophie Kinsella, la reine de la chick-lit : Ma vie pas si parfaite. Comme toujours, elle nous sert ici une comédie pleine de peps, de bonne humeur et de rebondissements. Un vrai remède contre la morosité !

ma-vie-pas-si-parfaite

Titre : Ma vie pas si parfaite (My not so perfect life)

Auteure : Sophie Kinsella

Editeur : Belfond

Pages : 480

Année de parution : 2017

Genre : Littérature anglaise, Contemporain, Chick-lit

 

L’histoire


Catherine, dite Katie (chez elle à la campagne) ou Cat (surnom plus chic pour Londres) est une jeune femme de 26 ans diplômée en marketing qui rêve de succès professionnel.

Ce rêve est incarné par sa patronne Demeter, un quadra à la vie parfaite : job de rêve, silhouette sublime, garde-robe ultra chic, mari et famille modèle, maison digne des catalogues déco…

Katie, elle, est coincée dans un petit appart, avec des colocataires bizarres et peu sympathiques, obligée de d’emprunter, matin et soir, un métro bondé pendant 1h30, reléguée à des taches subalternes dans son job… La vie parfaite de Katie n’existe finalement que sur son compte Instagram !

Virée de son job et à court d’argent, Katie n’a d’autre possibilité que de retourner vivre dans la ferme de son père. Mais voila qu’un challenge s’offre à elle : transformer cette ferme  familiale en glamping (camping glamour) et en faire un endroit hyper hype, le dernier lieu de vacances à la mode.

 

Mon avis


J’ai beaucoup aimé le personnage de Katie, tiraillée entre sa vie à Londres pleine de nouveauté mais qui ne répond pas vraiment à ses attentes et sa vie à la campagne, douce et paisible mais qui manque de challenge.

Ce personnage est résolument actuel, c’est une jeune fille d’aujourd’hui partagée entre les valeurs inculquées dans son enfance et la superficialité de la société actuelle, entre la perfection d’un monde virtuel et la dure réalité du quotidien, entre la ville et la campagne…

On sent que ce roman est dans l’air du temps avec sa petite critique d’Instagram et du reflet faussé qu’il donne de la vie. Chacun y poste les images de sa vie mais seulement dans ce qu’elle révèle de mieux, quelques instants fugaces d’une journée, quelques jolis détails tirés de leur contexte, quelques réalités déformées et améliorées par l’usage de filtres…Katie en use et en abuse sans se rendre compte que les autres font de même et que les vies soit-disant parfaites de ceux qu’elle jalouse ne sont finalement pas plus parfaites que la sienne.

La première partie parait donc un peu différente d’un chick lit habituel, moins légère. Mais la seconde partie, à la ferme, change de rythme et de style et m’a beaucoup amusée. Avec beaucoup de fraîcheur et d’humour, Sophie Kinsella se joue, à travers Katie, du personnage de Demeter qui représente la « bobo » qui veut paraître nature mais sans avoir jamais mis un pied à la campagne. Il y a de nombreux passages cocasses comme lorsque Katie, pour se venger de Demeter, lui organise des activités champêtres « hype » consistant à déambuler dans les champs vêtue d’un sac en toile de jute et à se barbouiller de boue.

Incroyable comme on peut changer une personne intelligente en imbécile crédule juste avec les mots bio, authentique et Gwyneth Paltrow.

Il faut que je garde mon sérieux pour jouer mon rôle. je remplis de boue et de brindilles un bol en bois. Quand Demeter émerge du bosquet, l’air assez bizarre dans son sac de patates, je serre les lèvres au maximum pour ne pas exploser.

-Super ! Donc première étape, la Beauté !  La boue de ce bol contient toutes sortes de nutriments bénéfiques pour la peau. les druides le savaient. La cérémonie commence par une application de boue sur le visage.

-De la boue ? Elle fixe le bol avec dégoût.

-Ce soin du visage d’origine celtique est bourré d’éléments nourrissants très anciens. regardez, je dis, en malaxant un peu de boue entre mes doigts. N’est ce pas magnifique ?

Pour info, ce n’est pas magnifique du tout. Immonde d’aspect et vachement puant. Il doit forcément y avoir un reliquat de bouse là-dedans.

-Très bien, fait Demeter en contemplant sans enthousiasme le contenu du bol. Donc… Gwyneth Paltrow s’enduit le visage de cette boue…

-Certainement. Et vous avez vu son teint ? Allez, on ferme les yeux !

Va-t-elle m’envoyer paître ? Non ! Elle baisse les paupières et je commence à appliquer la boue sur ses joues.

Mon seul bémol sur ce roman : j’aurais aimé une fin moins attendue, moins « happy-end » suintant d’amour et d’amitié mais bon, on est dans de la chick-lit et c’est une fin typique de chick-lit !

Au final, j’ai passé, comme toujours, un excellent moment avec ce roman de Sophie Kinsella.

 

Informations complémentaires


A propos de Sophie Kinsella (Madeleine Wickham)

Sophie Kinsella est née à Londres en 1969. Elle a étudié la musique avant de se tourner vers les sciences sociales. A l’age de 24 ans, alors qu’elle exerce le métier de journaliste financière, elle publie son premier roman Un week-end entre amis (The tennis party) signé de son véritable nom, Madeleine Wickham.

Elle rencontre un véritable succès en 2000 avec la publication de son roman Confessions d’une accro du shopping, publié sous le pseudo Sophie Kinsella. Ce roman a depuis été adapté au cinéma en 2009.

Elle a à son actif plus d’une vingtaine de romans

Bibliographie

Sous le nom de Madeleine Wichkam

  • Un week-end entre amis
  • Une maison de rêve
  • Un dimanche au bord de la piscine
  • La Madone des enterrements
  • Drôle de mariage
  • Cocktail club
  • Des vacances inoubliables

Sous le nom de Sophie Kinsella

  • Confessions d’une accro du shopping
  • L’Accro du shopping à Manhattan
  • L’Accro du shopping dit oui
  • L’Accro du shopping a une sœur
  • L’Accro du shopping attend un bébé
  • Mini accro du shopping
  • L’Accro du shopping à Hollywood
  • L’Accro du shopping à la rescousse
  • Les Petits Secrets d’Emma
  • Samantha, bonne à rien faire
  • Lexi Smart a la mémoire qui flanche
  • Très chère Sadie
  • Poppy Wyatt est un sacré numéro
  • Nuit de noces à Ikonos
  • Audrey retrouvée
  • Ma vie (pas si) parfaite

challenge-1-pave-par-moisLu dans le cadre du challenge 1 pavé par mois de Bianca

Publicités

7 réflexions sur “Ma vie pas si parfaite de Sophie Kinsella

  1. J’aime beaucoup Sophie Kinsella moi aussi. Je vais tenter celui-là surtout si d’après ce que tu dis la première partie change un peu.
    J’avoue que les fins à peu à l’eau de rose habtuelles des chick-lit ne me dérangent pas : même si on connait toujours un peu d’avance la fin. Il faut dire que Sophie Kinsella a le don de me faire beaucoup rire avec les situations toujours plus improbables dans lesquelles elle met ses héroïnes donc je lui pardonne tout (même ses facilités)

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan lecture de Novembre | Nos lectures pour les enfants et pour les parents

  3. Pingback: Challenge Un pavé par mois : livres lus en novembre 2017 – des livres, des livres !

  4. Pingback: Nouvelle année 2018 et bilan 2017 | Nos lectures pour les enfants et pour les parents

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s