Michka, un conte des Classiques du Père Castor

Cet album jeunesse a été offert a Maelly lorsqu’elle avait 4 ans et, cerise sur le gâteau, il était accompagné d’un petit ours en peluche à l’effigie de Michka. Ce petit ours s’est installé dans notre maison et les enfants ont lu et relu son histoire.

michka

Titre : Michka

Auteur : Marie Colmont

Illustrateur :F. Rojankovsky

Éditeur : Flammarion – Les classiques du Père Castor

Pages : 24  

La lecture des enfants


L’histoire

C’est l’histoire d’un petit ours en peluche qui vivait dans une maison mais la petite fille était méchante. Il décide de quitter cette maison et part en voyage. C’est amusant de se promener dans la forêt. Il rencontre le renne de Noël qui distribue les jouets aux enfants.

L’avis de Maelly

C’est une belle histoire mais ce n’est pas très rigolo. Les dessins sont un peu tristes et la foret fait un peu peur.

Mon avis : avis2

L’avis de Brucewainely

J’ai bien aimé ce livre et Michka est un petit ours en peluche très mignon. L’histoire est un peu triste avec la petite fille méchante qui arrache les pattes de ses jouets. Et aussi, à la fin Michka ne peut pas continuer à se promener dans la forêt.

Mon avis : avis1

Mon avis de Maman


Une très belle histoire, douce et touchante.

La vie n’est pas facile pour le petit ours en peluche Michka dont la maîtresse est une petite fille capricieuse qui casse ses jouets sans aucun remord. Aussi décide-t’il de partir découvrir le vaste monde. C’est très amusant pour lui de se promener dans la campagne et il fait plein de découvertes. Ainsi, il apprend que c’est Noël et que chacun doit faire une bonne action. Lorsqu’il rencontre le renne de Noël, il propose de l’accompagner dans sa distributions des cadeaux. Mais au petit matin, il manque un cadeau pour un petit garçon…

Si le récit est très agréable et adapté aux enfants, je n’ai pas apprécié les illustrations. Les dessins sont sombres et tristes et ne reflètent pas la bonne humeur du petit ours. Les représentations en double page de Michka dans la foret notamment sont sinistres et rendent le livre moins attrayant. Je préfère, et de loin, les dessins en noir et blanc qui ponctuent le récit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s