Au pied du sapin – Contes de Noël de Pirandello, Andersen, Maupassant

Dans le cadre du Cold Winter Challenge et pour me mettre dans l’ambiance de Noël, j’ai choisi de lire le petit recueil de contes intitulé Au pied du sapin – Contes de Noël de Pirandello, Andersen, Maupassant. Ce petit livre de 139 page regroupe des textes variés (contes, nouvelles, poèmes) de grands auteurs classiques, mais l’ambiance de Noël n’est pas vraiment celle à laquelle je m’attendait.

au-pied-du-sapin

Titre : Au pied du sapin – Contes de Noël de Pirandello, Andersen, Maupassant

Auteur : Collectif

Editeur : Folio 2€

Pages : 139

Année de parution : 2010

Genre : Contes, Classique

 

Résumé (4ème de couverture)


Réveillonner en compagnie d’Alphonse Daudet et Joseph Kessel, admirer la crèche de Jean Giono, assister à la distribution des cadeaux avec Fédor Dostoïevski et comploter avec Alphonse Allais, Dieu et le père Noël… Entre émotion et poésie, grincements de dents et éclats de rire, succombez à la magie de Noël.

 

Mon avis


J’ai trouvé ce petit recueil de contes est très intéressant avec ses petits récits des grands auteurs classiques comme Kessel, Daudet, Maupassant, Andersen, Théophile Gautier, Giono, Dickens, Pirandello, Dostoïevski, Balzac, Tournier et Alphonse Allais. Cette anthologie permet donc de découvrir ou redécouvrir ces auteurs et de faire, en quelques pages, un tour du monde des contes de Noël.

Mais ne vous attendez pas à y retrouver l’ambiance de Noël ou la magie des fêtes.  Ces contes sont insolites, émouvants, grinçants, nostalgiques voire lugubres pour certains. Certes chacune de ces nouvelles a trait à Noël mais pas dans le sens joyeux et festif que laissait supposer la jolie couverture avec la branche de sapin ornée d’un ruban rouge ou le résumé de la 4ème de couverture.

Difficile de vous résumer ce livre car les nouvelles sont toutes très différentes les unes des autres, par la forme, le style, le thème et la longueur. Je vais donc vous présenter les 3 contes qui m’ont le plus marqué.

Tout d’abord, j’ai apprécié la nouvelle Un Noël dans le Marais d’Alphonse Daudet. Un riche industriel assiste, étonné, à un réveillon fantomatique, survivance des aristocrates ayant vécu autrefois dans les salons de son hôtel particulier. J’ai trouvé l’écriture très belle. Alphonse Daudet nous emporte littéralement dans cette salle de bal ou les ombres diaphanes revivent, pour un soir, le faste d’antan.

Il y a également le très beau conte d’Andersen La petite fille aux allumettes. Une courte nouvelle triste et tragique mais tellement poétique avec l’évocation de ses rêves de fête et de sa grand-mère.

Enfin, j’ai aimé également le conte de Noël de Michel Tournier intitulé La fugue du petit Poucet. La veille de Noël, Mr Poucet annonce à sa famille qu’ils vont déménager dans une tour de banlieue, au 23ème étage avec vue sur l’aéroport. Le petit Pierre Poucet, qui ne veut pas quitter sa campagne, fugue dans la forêt de Rambouillet et est accueilli par la famille Logre. Un conte insolite avec un très bel hymne aux arbres et à la nature.

 

cold-winter-challenge

Lu dans le cadre du Cold Winter Challenge

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s