Le petit Nicolas, c’est Noël de Sempé et Goscinni

Les aventures du Petit Nicolas sont un classique chez nous. C’est mon père qui m’a fait découvrir ces romans jeunesse de Sempé et Goscinni quand j’étaisjeune et l’année dernière, j’ai moi-même commencé à la lire avec mes enfants. Les fêtes de fin d’année  approchant, ce tome intitulé Le petit Nicolas c’est Noël, nous a semblé totalement approprié pour nous mettre joyeusement dans l’ambiance !

le-petit-nicolas-c-est-noel

Titre : Le petit Nicolas – C’est Noël

Auteurs : Sempé et Goscinni

Editeur : Folio

Pages : 136

Age de lecture : à partir de  8 ans

 

L’histoire (4eme de couverture)


Ce qui est bien à Noël, c’est qu’il y a tout un tas de choses à faire à la maison : maman prépare un dîner terrible. Papa a fait une chouette étincelle en décorant le sapin avec les petites ampoules qui brillent et après il a dit un gros mot. M. Blédurt rigole beaucoup et maman trouve que ça n’avance pas très vite… Heureusement, le Petit Nicolas est là, et il aide drôlement.

 

Notre lecture en famille


Les enfants et moi sommes unanimes : nous adorons les histoires du Petit Nicolas !

Pour ma part, j’adore la façon dont Sempé et Goscinni  abordent avec humour et tendresse les relations familiales entre Nicolas et ses parents. Le personnage du père en particulier me fait beaucoup rire. Il essaye vainement d’imposer ses règles mais finit toujours par abdiquer, de guerre lasse, face aux pleurs de Nicolas et aux remontrances de son épouse. Le pauvre doit aussi faire face aux critiques de sa belle mère et aux  moqueries de son voisin Blédurt. Dans l’épisode de Noël, ses piètres talents de bricoleur qui vont mettre en péril le repas du Réveillon, nous ont fait beaucoup rire.

Les enfants, eux, adorent les récits de Nicolas à l’école. Les copains ont tous un caractère bien défini : Eudes le bagarreur, Alceste le gourmand qui est toujours en train de manger, Agnan le chouchou de la maîtresse, Geoffroy dont le père est très riche et qui raméne toujours des jouets incroyables, Clotaire le dernier de la classe à qui il faut toujours tout expliquer… Ils sont tous très amusants et inventent sans cesse de nouveaux jeux qui tournent inlassablement à la bagarre générale !  Rien à faire, pas une récréation sans que le Bouillon, le surveillant, n’ait à intervenir pour confisquer un jouet ou distribuer des punitions et des heures de colle.

Le style d’écriture imitant un style enfantin, comme si c’était Nicolas qui racontait l’histoire, rend le récit dynamique et parle vraiment aux enfants. Par contre, les phrases à rallonge de Nicolas, qui part d’une idée puis y associe une autre avant de revenir à la première, ne sont pas toujours évidentes à lire, surtout pour moi qui fait la lecture à haute voix ! Mais c’est ce qui fait le charme de ces livres.

Notre seul regret : que ce tome au titre évoquant Noël ne contienne au final que 2 histoires concernant cette fête. On en redemande !

Notre note : avis1

 

Informations complémentaires


Extrait

Maman est venue voir et elle a dit que c’était très bien, mais que maintenant il fallait agrandir la table de la salle à manger pour que tous les invités puissent s’asseoir autour. Papa était embêté parce que, pour faire ça, il a besoin de quelqu’un qui l’aide. Moi, j’ai proposé de l’aider mais papa a dit que j’étais trop petit et trop maladroit et que je ne ferais que des bêtises.

– Tant pis, a dit papa, je vais chercher ce raseur de Blédurt.

Papa a ouvert la porte, et il s’est cogné contre M. Blédurt qui allait sonner.

– Qu’est ce que tu fais ici ? a demandé papa.

– Je venais pour te donner un coup de main, a répondu M. Blédurt, je suis sur que tu ne t’en sortiras pas tout seul.

– De quoi ? a demandé papa. Je n’ai pas besoin de toi, grotesque, retourne dans ta niche jusqu’à ce soir.

– Mais, papa, j’ai dit, tu devais aller chercher M. Blédurt pour agrandir la table.

Alors là, papa n’a pas été juste, je l’aime beaucoup mais il n’a pas été juste. Il m’a dit de me mêler de ce qui me regardait et qu’il n’avait besoin de personne. M. Blédurt riait beaucoup et je crois que ça ne faisait pas plaisir à papa, et puis, maman, qui était dans la cuisine a crié :

– Alors, tu es allé chercher M. Blédurt pour qu’il t’aide avec la table ?

Je n’ai jamais vu rire quelqu’un comme riait M. Blédurt et ça m’a donné envie de rire aussi, le seul qui ne riait pas c’était papa.

 

cold-winter-challenge

Lu dans le cadre du Cold Winter Challenge

3 commentaires

  1. […] Le petit Nicolas est un petit garçon plein de vie et d’entrain qui nous raconte, dans un style bien à lui, sa vie à la maison et à l’école. Un quotidien ordinaire mais en même temps riche de scène cocasses et de dialogues amusants. Avec ses copains de classe, Geoffroy, Agnan, Eudes, Rufus, Clotaire, Maixent, Alceste, Joachim, le petit Nicolas trouve toujours des idées formidables pour occuper la récré. […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s