Daddy bandit de David Walliams

Mon fils a découvert les romans de David Walliams avec Joe Millionnaire qui avait été offert à sa sœur pour Noël. Il a vraiment accroché au style de cet auteur, plein d’humour et de tendresse. C’est donc en quelques jours à peine qu’il a dévoré les 469 pages de ce roman jeunesse so british !

daddy-bandit

Titre : Daddy bandit    (Bad dad)

Auteur : David Walliams

Illustrateur : Tony Ross

Editeur : Albin Michel Jeunesse

Pages : 469

Age de lecture : à partir de 8 ans

 

L’histoire


Le père de Frank, accusé d’avoir conduit une voiture lors du braquage d’une banque, croupit en prison. Frank élabore un plan audacieux afin de le faire sortir, le temps d’une nuit, pour que tous deux rapportent l’argent volé à son propriétaire.
Mais le grand patron du crime, le pervers Mr Big les laissera-t-il aller au bout de cette bonne action ?

 

L’avis de Brucewainely (10 ans)


J’ai vraiment bien aimé cette histoire parce que c’est très rigolo et qu’il se passe plein de choses. En plus, ça parle de courses de voiture, un sujet que j’aime bien.

Les personnages sont pas mal. J’ai préféré le fils parce qu’il a souvent des réponses amusantes.

En plus j’aime bien la présentation du livre avec des mots écrits en plus gros et des dessins.

Ma note : coup de cœur coup-de-coeur

 

Mon avis de Maman


Je remercie ma sœur de nous avoir fait découvrir David Walliams, un fantastique auteur jeunesse. Les enfants adorent ses romans plein d’humour et moi aussi je prends beaucoup de plaisir à lire ces petites histoires pleines de peps et de tendresse.

Davis Walliams s’attache beaucoup aux liens familiaux dans ses romans. Dans Daddy bandit, tout comme dans Joe Millionnaire,  il met en avant le lien entre un papa solo et son fils. Le petit Franck, 11 ans, est très fier de son père, pilote de course reconnu de tous, mais même quand celui-ci pers tout à cause d’un accident de voiture qui lui coûte sa jambe, il continue de le soutenir, dans la maladie comme dans la pauvreté (comme dirait la formule consacrée). Mais il reste tout de même très objectif et quand il s’aperçoit que son père fréquente une bande de malfrat, il va tout faire pour l’empêcher de commettre un braquage de banque.

Ce petit garçon téméraire, tout comme son papa, prêt à tout pour lui, sont très sympathiques et attachants. Les personnages secondaires comme la tante Flip, la révérende ou Raj, l’épicier, sont amusants et touchants eux aussi. Quand aux méchants, Doigts et Pouces, ils sont vraiment niais.

– On ne trouve personne patron, annonça Doigts

– On a cherché partout, ajouta Pouces

– Ils sont forcément cachés par ici ! Aboya Mr Big.

– C’était peut-être un rat , hasarda Pouces.

– Un rat aurait ramassé une canette pour me la jeter à la figure ?

– Un gros rat, patron ? Un super-rat ? Suggéra Pouces

– Elle a atterri sur ma tête, espèce d’imbécile :

– Il était peut-être à cheval sur un pigeon ?

– Disparaissez tout de suite ! Et rapportez moi le butin, ou ça va barder !

..

Informations complémentaires


David Walliams

David Walliams est né en Angleterre en 1971. Il se fait d’abord connaître en tant que humoriste et comédien dans des séries télévisées. Il reçoit de nombreux prix en tant qu’acteur.

En 2008, sort son premier roman pour enfant intitulé The boy in a dress (Le jour ou je me suis déguisé en fille) qui reçoit le prix Roald Dahl de l’humour. On le compare d’ailleurs souvent à cet auteur jeunesse. Depuis, il a publié plusieurs romans jeunesse dont certains ont été adaptés à l’écran.

 

Dans la même collection

Bibliographie de David Walliams :

  • Le jour où je me suis déguisé en fille
  • Monsieur Kipu
  • Mamie gangster
  • Ratburger
  • Joe millionnaire
  • Diabolique dentiste
  • Tante pourrie
Publicités

13 réflexions sur “Daddy bandit de David Walliams

  1. Pingback: Bilan du Challenge de l’été 2018 | Nos lectures pour les enfants et pour les parents

  2. Pingback: Ratburger, un roman humoristique de David Walliams | Nos lectures pour les enfants et pour les parents

  3. Découvert l’année dernière pour le mois anglais avec Papi rebelle que j’avais adoré pour sa tendresse, son humour et sa folie aussi ! Et c’est marrant mais il y avait aussi Raj l’épicier dedans : j’ai bien l’impression que certains de ses personnages secondaires visitent plusieurs livres ^^ (si tu ne l’avais pas mentionné, je n’y aurais peut-être même pas prêté attention mais je serai attentive lors de ma prochaine lecture d’un de ses titres !).

    Aimé par 1 personne

    • On retrouve effectivement l’humour du genre Roald Dahl. Par contre, si les héros vivent plein d’aventures cocasses, il n’y a pas le coté fantastique, pas de sorcière, pas de personnages surnaturels…

      J'aime

  4. Pingback: Joe Millionnaire, un roman jeunesse de David Walliams | Nos lectures pour les enfants et pour les parents

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s