Samedi c’est poésie : Le petit chameau de Maurice Carême

close up of a camel resting near shoreline
Photo by Edwin Vossen on Pexels.com

Le petit chameau


Il était un petit chameau

Qui dormait dans un grand berceau.

Son père était roi d’un désert

Où s’élevait un grand château.

Mais on n’y voyait que des pierres

Luisantes comme des couteaux.

Le roi avait fait teindre en vert

Les rideaux jaunes du berceau.

Ainsi, le tout petit chameau

Qui dormait dans le grand soleil

Où il avait toujours trop chaud,

Pouvait-il croire, à son réveil,

Qu’il était un petit agneau

Couché, à l’ombre d’un grand chêne,

Dans un pays de fleurs et d’eau.

Maurice Carême

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s