Des fleurs pour Zoé un road trip d’Antonia Kerr

Je suis tombée par hasard sur ce roman dans la Pile à Lire de ma soeur.  Je me suis laissée tenter par la 4ème de couverture qui promettait un road trip burlesque sur les routes américaines.

des-fleurs-pour-zoe

Titre : Des fleurs pour Zoé

Auteure : Antonia Kerr

Editeur : Gallimard

Pages : 153

Date de parution : 2010

Genre : littérature française, Contemporain

 

L’histoire (4eme de couverture)


À la veille de ses soixante ans, Richard sent la déprime le gagner. Sa femme Evelyn l’a quitté douze mois plus tôt, Manhattan l’ennuie, son travail aussi. Il décide de tout abandonner pour couler des jours tranquilles à Key West, dans une maison de retraite de luxe.
C’est compter sans Zoë, la jeune nièce de son nouvel ami John-John, dont Richard tombe brutalement amoureux. À vingt-deux ans, elle est insatiable, drôle, insaisissable, joyeuse. Ils quittent rapidement Key West pour une traversée burlesque des États-Unis, durant laquelle se révèlent les antagonismes de ce couple bizarrement assorti. Pendant les haltes du voyage, quand Zoë n’épuise pas Richard par une libido volcanique, le sexagénaire appelle son psychanalyste. Bien qu’il soit athée, il invoquerait presque Dieu pour comprendre ce qui lui arrive…

 

Mon avis


Autant le dire tout de suite : je n’ai pas été emballée par ce roman. Lu il y a moins d’un mois, j’avais déjà oublié l’histoire. Heureusement que j’avais pris des notes sinon il m’aurait été impossible d’en faire la chronique.

2002. Richard, à l’aube de ses 60 ans, vit dans un New York post attentat qui panse ses blessures, sa femme vient de le quitter et il est las de sa vie actuelle. Il décide de partir vivre en Floride dans une maison de retraite renommée.  Il fait alors passer une annonce pour du co-voiturage.

Son compagnon de route s’appelle John John, peintre au chômage, « capitaine sauvage » aux dreadlocks marrons, rasta amateur de musique country, qui part retrouver son ex-femme et son fils de 7 ans. A l’occasion d’une fête de famille, il présente à Richard sa fille  Zoé, une beauté de 22 ans.

Sur un coup de tête, Richard et Zoé décident de partir en virée au Canada. Malgré leur écart d’age de près de 40 ans, ils vivent une love story. Richard est fou amoureux de Zoé, femme enfant capricieuse qui s’attache à tous les animaux errants qu’elle croise. Sexy en diable, cette jeune femme à la sensualité dévorante  s’amuse à rendre Richard jaloux en sortant faire la fête sans lui.

Sur la route, Richard entame une remise en question en rédigeant ses mémoires. Ils se remémore sa vie avec son ex-femme, ses nombreuses liaisons extra-conjugales, son lien avec sa fille…

Malgré la promesse d’un road trip burlesque, rien ne m’a amusée dans ce roman. Je n’ai pas été convaincue par l’histoire d’amour et n’ai pas accroché aux personnages. Une déception.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s