Samedi c’est poésie : Le bonheur est dans le pré

Alors, je précise tout de suite : non, je ne vais pas parler ici de l’émission de M6 ou des agriculteurs / agricultrices cherchent l’amour. Parce que là, côté poésie, on peut mieux faire…

Non , je vais plutôt vous parler de la poésie Le bonheur de Paul Fort bien souvent apprise à l’école primaire. Ce poème aux accents de nature, de campagne et de bonheur paisible cache en fait un sens plus triste puisque, écrit pendant la 1ere guerre mondiale, il évoque surtout le bonheur perdu.

white and brown animals near fence
Photo by Pixabay on Pexels.com

Le bonheur


Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite. Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite. Il va filer. 

Si tu veux le rattraper, cours-y vite, cours-y vite. Si tu veux le rattraper, cours-y vite. Il va filer.

Dans l’ache et le serpolet, cours-y vite, cours-y vite, dans l’ache et le serpolet, cours-y vite. Il va filer.

Sur les cornes du bélier, cours-y vite, cours-y vite, sur les cornes du bélier, cours-y vite. Il va filer.

Sur le flot du sourcelet, cours-y vite, cours-y vite, sur le flot du sourcelet, cours-y vite. Il va filer.

De pommier en cerisier, cours-y vite, cours-y vite, de pommier en cerisier, cours-y vite. Il va filer.

Saute par-dessus la haie, cours-y vite, cours-y vite. Saute par-dessus la haie, cours-y vite! Il a filé !

Paul Fort

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s