Le doigt magique un roman plein d’humour de Roald Dahl

Cela faisait un petit moment que nous n’avions pas lu de Roald Dahl avec les enfants et nous avions envie de retrouver son univers plein d’humour et de magie. Ce fut le cas avec ce petit roman que nous avons lu d’une traite et dont le morale nous a beaucoup réjouis.

le-doigt-magique-roald-dahl

Titre : Le doigt magique  (The magic finger)

Auteur : Roald Dahl

Illustrateur : Quentin Blake

Editeur : Folio Junior

Pages : 128

Age de lecture : à partir de 9 ans

 

L’histoire


M. Cassard le fermier et ses fils Richard et Bernard aiment chasser : le samedi, ils s’amusent à tirer sur les canards. Ils savent que cela met très en colère la petite fille qui vit à côté de chez eux ; mais ce qu’ils ignorent, c’est qu’elle a un doigt magique…

 

Notre lecture en famille


L’avis de Maelly (8 ans)

J’ai bien aimé ce livre car j’ai ben aimé le sort que la petite fille a jeté aux voisins. Je pense qu’il y a une morale à cette histoire : ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse, même si ce sont des animaux.

J’ai bien aimé les personnages et la fin de l’histoire. Mais j’ai trouvé que cette histoire était trop courte

Mon avis : coup de coeur coup-de-coeur

 

L’avis de Brucewainely (10 ans 1/2)

J’ai bien aimé ce livre et le pouvoir de la petite fille mais l’histoire est trop courte.

Mon avis : avis2

 

Mon avis de Maman

Une histoire effectivement plus courte que les autres que nous avons lues de Roald Dalh avec seulement 128 pages.

Une petite fille (dont on ne connaît pas le nom) est furieuse envers ses voisins qui partent chasser tous les week-end. Or, mieux vaut ne pas la mettre en colère car, quand elle se fâche, son doigt magique est capable d’envoyer de terribles sorts. Et c’est ce qui va arriver aux voisins après un retour de chasse ou ils ont tué de nombreux canards. Que ressentirait cette famille de chasseurs si elle échangeait sa vie avec une famille de canards ?

Un petit conte écologique qui fait réfléchir, sur le ton de l’humour, sur le traitement fait aux animaux.

Comme toujours avec Roald Dahl, l’histoire est simple et accessible aux jeunes lecteurs tout en étant bien écrite et pleine d’humour et de poésie. Les personnages sont attachants et évoluent tout au long du livre. La fin est un peu prévisible mais agréable.

Ce livre n’est pas notre préféré de Roald Dalh (le BGG et Charlie et la chocolaterie restent en tête) mais nous a bien amusés.

 

Informations complémentaires


Biographie Roald Dahl

Roald Dalh est né au Pays de Galles en 1916 dans une famille d’origine norvégienne de 7 enfants. Malheureusement, il perd son père et sa sœur aînée à l’age de 3 ans. Après plusieurs années de pension, il devient pilote de chasse dans la Royal Air Force.

Alors qu’il approche de a trentaine, il se lance dans l’écriture de nouvelles dans le genre fiction / suspens. Ce n’est que bien plus tard qu’il aborde la littérature jeunesse avec l’histoire qu’il a inventé pour ses enfants James et la grosse pêche publiée en 1961. Ses publications suivantes rencontrent un grand succès.

 

Bibliographie Roald Dahl

8 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s