Poèmes de Raymond Queneau en album illustré

Après avoir lu Exercices de style de Raymond Queneau, j’ai eu envie de découvrir d’autres textes de cet auteur et poète. Ce livre illustré par Louis Joos trouvé sur les rayonnages de ma bibliothèque municipale était parfait pour cela. Je trouve que les versions illustrées des recueils de poèmes permettent un accès plus facile à la poésie. Le grand format, le texte plus aéré et les illustrations égayent l’ensemble.

poemes-raymond-queneau-illustres

Titre : Poèmes

Auteur : Raymond Queneau

Dessinateur : Louis Joos

Editeur : La renaissance du livre

Pages : 141

Parution : 2007

Genre : Littérature française, Poésie

 

4ème de couverture


Raymond Queneau ? Auteur des Exercices de style et de Zazie dans le métro, bien sûr. Ou encore fondateur de l’OuLiPo (Ouvroir de la Littérature Potentielle)… Mais c’est aussi un grand poète. Et «si tu t’imagines» que la poésie de Queneau est moins acrobatique que le reste, «ce que tu te goures» Lecteur, ce que tu te goures…

Sans peur de jongler avec pinceaux, pastels et crayons, Louis Joos donne une interprétation forte et personnelle d’une sélection de près 70 poèmes où l’humour, les parodies et les jeux de mots côtoient la mort, l’histoire, la philosophie et l’art poétique. Tout ce joyeux monde dialogue en mots et en images dans un univers où tout est potentiellement possible.

Le plus savant des mystificateurs, le plus gai des érudits nous étonne, nous charme et nous surprend, toujours. Louis Joos nous emporte à travers la puissance évocatrice de son dessin. Le bonheur est double.

 

Mon avis


Ce recueil commence avec un petit rappel très utile des dates clés de la vie de Raymond Queneau ainsi que quelques pensées.

L’ouvrage est divisé en 3 parties : vie et mort – art et jeux poétiques – société. Il regroupe environ 70 poèmes très divers.

Chaque double page comporte un poème et une illustration de Louis Joos. Celui-ci utilise différentes techniques comme le crayonné, le fusain, l’encre de chine ou l’aquarelle. Ces dessins sont atypiques. Certains m’ont plu (voir par exemple les photos ci-dessous) mais j’ai trouvé un certain nombre trop sombres et abstraits pour correspondre à mes goûts.

poemes-raymond-queneau-illustres-2

J’ai apprécié l’univers poétique de Queneau. On ressent qu’il aime les mots, leur structure, leur sonorité. Il joue avec, les assemble,  les structure, les invente. Il mélange savamment langage châtié et langage usuel voire même gros mots. Il joue sur les sonorités, les allitérations, les répétitions, les assonances. Certains poèmes sont presque des chansons.

Dans la partie art et jeux de mots, Queneau s’amuse à réécrire les poèmes de la Fontaine (L’agneau et le loup ou encore La fourmi et la cigale). Il rend également hommage à Jacques Prévert et à Tristan Corbière.

poemes-raymond-queneau-illustres-1

La 3ème partie consacrée à la société montre des poèmes de Queneau plus ironiques, satiriques. Il dénonce les travers de la société de consommation, du progrès non encadré. Il démontre également un aspect écologique, par exemple au travers de son poème Les ares verts (voir ci-dessus).

Un recueil illustré plaisant et intéressant à lire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s