Rien ne se passe jamais comme prévu de Lucile Gorce et Emma Tissier

Rien ne se passe jamais comme prévu est une jolie BD abordant avec humour un sujet délicat et qui, malheureusement, touche de plus en plus de monde : la difficulté à concevoir un enfant. Un problème très fréquent mais pourtant toujours tabou, même au sein des familles.

rien-ne-se-passe-jamais-comme-prevu

Titre : Rien ne se passe jamais comme prévu

Scénariste : Lucile Gorce

Dessinatrice : Emma Tissier

Editeur : Dargaud

Pages : 136

Parution : 2018

Genre : Littérature française, bande dessinée

 

L’histoire


Elena et Gus forment un couple idéal. Il est ingénieur, elle travaille dans la « com », il repasse à la perfection, elle bricole dans leur maison. À l’approche de la trentaine, ils décident de se lancer dans une nouvelle aventure commune : fonder une famille.

Seulement, rien ne se passe comme prévu et c’est finalement un parcours semé d’embûches qu’ils vont devoir traverser tant bien que mal. Doutes, petites joies, échecs et anecdotes rythment cette histoire presque banale, et pourtant très rarement racontée, d’un couple infertile pour lequel l’humour reste le meilleur remède !

 

Mon avis


C’est avec humour et finesse que les deux auteures ont choisi de traiter la question de l’infertilité. Elles nous montrent combien, parfois, l’envie d’avoir un enfant se transforme en véritable épreuve, tant sur le plan physique que psychologique.

On découvre le personnage d’Elena, une jeune femme, trentenaire à qui la vie a toujours souri : grande famille, drôle aimante et en bonne santé, super boulot (même si plein de stress, de responsabilités et avec un chef complètement dingo), prince charmant, Gus. Mais tout se complique quand Gus et Elena décident d’avoir un enfant. Là, c’est l’attente et chaque mois, la déception, jusqu’au jour ou le diagnostique tombe : ovaire polykystique entraînant trouble de la fertilité. S’ouvre alors le terrible parcours du combattant qu’est la PMA. Difficile pour eux, en tant qu’individu et en tant que couple, de faire face à tout ce qui en découle : déception, parcours médical long et fatigant, effets secondaires des traitements, attente, espoir…

rien-ne-se-passe-jamais-comme-prevu-illustration1

Mais on voit aussi combien il est difficile pour les proches d’aider le couple, d’aborder la question avec eux. Les couples souffrant de problèmes d’infertilité se sentent souvent isolés.

rien-ne-se-passe-jamais-comme-prevu-illustration2

Chaque page peut se lire sous différents angles car les personnages sont représentés plusieurs fois avec différentes couleurs. Chaque couleur représente une émotion. On visualise donc la scène telle qu’elle se passe ainsi que ce que chacun pense et ressent.

Le style graphique est très sobre avec une une ou deux planches seulement par page. Les dessins sont crayonnés en noir avec un très beau travail des couleurs. Dommage que le tsunami émotionnel ne soit détaillé qu’à la fin, même si on le devine à peu près au fur et à mesure de la lecture.

J’ai vraiment bien apprécié cette bande dessinée qui traite un sujet de fond tout en gardant un côté un peu humoristique. Et j’ai trouvé la façon dont Lucile Gorce et Emma Tissier concluent ce livre vraiment très originale. Une belle découverte pour moi !

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s