La minute culture : s’embrasser sous le gui au nouvel an

Vous connaissez certainement cette tradition qui veut que l’on s’embrasse sous le gui le jour de l’an ? Mais d’où vient cette coutume ?

gui-nouvel-an

Eh bien cette tradition est très ancienne puisqu’elle remonte à l’antiquité.

Le gui était considéré chez les celtes comme ayant des vertus magiques : symbole de paix et d’immortalité, il permettait de chasser les mauvais esprits, de porter chance, il était garant de fécondité et de bonnes récoltes. Il revenait aux druides de le cueillir et de le distribuer aux villageois qui l’accrochaient au dessus de la porte dans leurs maisons.

Quand ils recevaient des invités, il était déjà courant de s’embrasser sous le gui en guise de paix et d’amitié.

Au Moyen âge, même des ennemis devaient déposer les armes et respecter une trêve d’un jour s’ils se rencontraient sous le gui.

La tradition du gui a perduré au fil des siècles mais en se réduisant au seul réveillon de la Nouvelle année. A cette occasion n’oubliez donc pas de suspendre une branche de gui au dessus de votre porte ou à un lustre pour échanger baiser ou accolade, synonyme de paix et d’amitié !

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s