Joyeux suicide et bonne année ! de Sophie de Villenoisy

Pour bien commencer l’année, j’ai chois un petit roman humoristique au titre déjà bien évocateur Joyeux suicide et bonne année ! Une comédie légère qui m’a amusée. Et la couleur de couverture, d’un orange éclatant est déjà, à elle seule, un remède à la déprime saisonnière.

joyeux-suicide-et-bonne-annee

Titre : Joyeux suicide et bonne année !

Auteure : Sophie de Villenoisy

Editeur : Le livre de poche

Pages : 224

Parution : 2016

Genre : Littérature française, Contemporain, Roman humoristique

 

L’histoire (4ème de couverture)


«  Tu fais quoi à Noël  ?
— Moi je me suicide, et toi  ?  »
Bien sûr, dit comme ça, ça peut paraître sinistre, mais, à quarante-cinq ans, c’est ma meilleure option. Ce n’est pas comme si je faisais des malheureux autour de moi. Comme si j’abandonnais mari et enfants. Je n’ai ni chien ni chat. Même pas un perroquet pour me pleurer.
Et puis ça me laisse deux mois pour faire connaissance avec mon vrai moi.
Deux mois c’est court. Ou long, ça dépend de ce qui se passe, en fait.

Célibataire, peu d’amis, plus de parents, Sylvie Chabert est persuadée que sa vie ne mène à rien et veut mettre fin à ses jours. Mais une série d’événements imprévus contrarie son plan. Tour à tour hilarant et émouvant, Joyeux suicide et bonne année  ! est un antidote à la solitude, un hymne à la vie, une comédie salutaire et impertinente.

 

Mon avis


Sylvie Chabert est le stéréotype parfait de la vieille fille célibataire et solitaire. A 45 ans, elle oublie de prendre soin d’elle, s’habille dans un style vieillot, travaille d’arrache pied toute la journée sans penser à prendre de pause ou à discuter avec ses collègues, avant de passer ses soirées seule devant la télé avec une soupe en sachet.

Aussi n’attend-elle plus rien de la vie et, après le décès de son père, décide de se suicider. Mais, pour ne pas mourir dans l’indifférence générale, Sylvie décide tout de même de prendre un rendez-vous avec un psychothérapeute pour lui annoncer sa décision.

Loin de l’en empêcher, celui-ci fixe la date du suicide : ce sera pour le 25 décembre. Mais d’ici là, il lui reste 2 mois pour apprendre à se connaître. Et pour cela, le jeune psy lui donne quelques exercices à réaliser.

Les premiers chapitres de ce livre et les premiers exercices à réaliser m’ont beaucoup fait rire. J’ai toutefois regretté que que le style soit souvent familier et que l’humour soit parfois un peu trash et chargé de stéréotypes.Malgré tout, Sylvie Chabert est un personnage à la fois touchant et truculent.

La 2nde partie tire plus sur le feel-good avec une Sylvie qui change du tout au tout et qui en se montrant plus empathique et plus ouverte au monde qui l’entoure, parvient à nouer de belles amitiés et retrouver le goût de la vie.

Au final, une lecture légère et distrayante qui se lit vite et permet de passer un moment de détente.

Publicités

10 réflexions sur “Joyeux suicide et bonne année ! de Sophie de Villenoisy

  1. Pingback: Challenge Voix d’autrices 2019 | Nos lectures pour les enfants et pour les parents

  2. Pingback: Lire en couleur | Nos lectures pour les enfants et pour les parents

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s