Poésie pour la Saint Valentin : Le serment de Marceline Desbordes Valmore

La semaine prochaine, c’est la Saint Valentin. Au delà de l’aspect commercial qu’à pris cette fête, c’est surtout l’occasion de rappeler qu’on l’aime à celui ou celle que notre cœur chérit. Quoi de mieux pour cela qu’un poème ? J’ai donc choisi Le serment de Marceline Desbordes-Valmore, poétesse française du XIXème siècle que Baudelaire présentait comme « une âme d’élite […] qui est et sera toujours un grand poète »

close up photo of wooden scrabble tiles near heart
Photo de Ylanite Koppens sur Pexels.com

Le serment


Idole de ma vie,
Mon tourment, mon plaisir,
Dis-moi si ton envie
S’accorde à mon désir?
Comme je t’aime en mes beaux jours,
Je veux t’aimer toujours.   

Donne-moi l’espérance ;
Je te l’offre en retour.
Apprends-moi la constance ;
Je t’apprendrai l’amour.
Comme je t’aime en mes beaux jours,
Je veux t’aimer toujours.

Sois d’un cœur qui t’adore
L’unique souvenir ;
Je te promets encore
Ce que j’ai d’avenir.
Comme je t’aime en mes beaux jours,
Je veux t’aimer toujours.

Vers ton âme attirée
Par le plus doux transport,
Sur ta bouche adorée
Laisse-moi dire encore :
Comme je t’aime en mes beaux jours,
Je veux t’aimer toujours.

Marceline Desbordes Valmore

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s