Un secret de Philippe Grimbert

Ayant vu et aimé le film Un secret avec Patrick Bruel et Cécile de France, j’avais très envie de découvrir le roman dont il est adapté. C’est enfin chose faite et j’ai tout autant aimé le livre que le film.

un-secret

Titre : Un secret

Auteure : Philippe Grimbert

Editeur : Le livre de poche

Pages : 192

Date de parution : 2004

Genre : Littérature française, autobiographie

 

L’histoire (4ème de couverture)


Souvent les enfants s’inventent une famille, une autre origine, d’autres parents.
Le narrateur de ce livre, lui, s’est inventé un frère. Un frère aîné, plus beau, plus fort, qu’il évoque devant les copains de vacances, les étrangers, ceux qui ne vérifieront pas… Et puis un jour, il découvre la vérité, impressionnante, terrifiante presque. Et c’est alors toute une histoire familiale, lourde, complexe, qu’il lui incombe de reconstituer. Une histoire tragique qui le ramène aux temps de l’Holocauste, et des millions de disparus sur qui s’est abattue une chape de silence.
Psychanalyste, Philippe Grimbert est venu au roman avec La Petite Robe de Paul. Avec ce nouveau livre, couronné en 2004 par le prix Goncourt des lycéens et en 2005 par le Grand Prix littéraire des lectrices de Elle, il démontre avec autant de rigueur que d’émotion combien les puissances du roman peuvent aller loin dans l’exploration des secrets à l’œuvre dans nos vies.

 

Mon avis


Au travers d’une plume fluide, Pierre Grimbert nous retrace son enfance et le secret de famille qui a bouleversé sa vie.

Né après la guerre, dans une famille de confession juive, Pierre est un enfant chétif et malingre. Il est en admiration béate devant ses parents, Maxime et Tina, anciens sportifs au physique parfait, qui tiennent un magasin d’articles de sport.

Pendant ses moments de solitude, l’enfant s’invente un frère ainé avec lequel il joue et se dispute. A partir de bribes de souvenirs racontés par ses parents, l’enfant à l’imagination féconde, s’imagine la rencontre de ses parents et leur vie avant sa naissance. Une vie idéalisée, heureuse et sans souffrance malgré la période de guerre.

Mais un jour, un documentaire sur la Shoah visionné au lycée va l’amener à se poser des questions. Une amie de sa famille va alors lui révéler le lourd secret que portent ses parents et l’existence d’une partie de sa famille qui n’a pas échappé au génocide de la guerre. Une réalité bien loin de celle qu’il avait imaginée.

Une histoire bouleversante dont je recommande la lecture.

5 commentaires

    • Le film est vraiment bien. Même s’il y a quelques différences avec le livre, il en respecte l’esprit. Et j’ai aimé la prestation de Patrick Bruel et Cécile de France qui donnent beaucoup de force à l’histoire d’amour !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s