1 livre = 1 fim (#7) : Un avion sans elle en série télé

Mardi dernier, M6 a diffusé les 2 premiers épisodes de sa mini série Un avion sans elle adapté du roman éponyme de Michel Bussi. J’avais beaucoup aimé le livre (voir ma chronique) et j’avais donc hâte de voir si son adaptation était réussie.

un-avion-sans-elle-serie-tele

Cette mini série en 4 épisodes est réalisée par Jean-Marc Rudnicki et portée par un bon casting : Bruno Solo (le détective), Agnés Soral (grand mère d’Emilie), Pénéloppe Rose Lévèque (Emilie), Yaniss Lespert (Marc), et Thomas VDB entre autres.

Je vous rappelle l’histoire : 23 décembre 1977, un avion reliant Istanbul à Paris s’écrase sur le Mont Terrible dans le Jura. Seule rescapée : une petite fille de trois mois. Le problème est que deux bébés voyageaient dans l’avion et qu’il n’y a aucun moyen de déterminer qui est la survivante : Emilie Vitral ou Anne-Lise De Carville ? Les deux familles se lancent alors dans un long combat judiciaire pour obtenir la garde de l’enfant. Vingt ans plus tard le détective privé qui avait travaillé sur l’affaire tente de reprendre contact avec Emilie, devenue une jeune femme, car il semble avoir trouvé une nouvelle piste…

Au niveau des audiences, on peut noter que le début de cette série a plutôt bien fonctionné avec près de 3 millions de téléspectateurs  soit 14,5 % de part d’audience. Pour ceux qui auraient raté ces deux premiers épisodes, ils sont disponibles sur le replay de M6. Et les deux derniers épisodes sont programmés ce mardi 2 avril.

Mon avis


Pour l’instant, je suis plutôt séduite par les deux premiers épisodes de la série. Il faut tout de même noter quelques changements par rapport au livre au niveau des personnages. Dans le roman de Michel Bussi, le personnage central est Marc, à qui le détective a envoyé ses carnets de bord, et qui part à la recherche d’indices. Lili reste en arrière plan. Au contraire dans l’adaptation télé, c’est elle qui devient le personnage principal et se lance à corps perdu dans la recherche de son identité. Cela ne m’a pas dérangée car je trouve que l’esprit du livre reste tout de même bien respecté. J’ai eu plus de mal avec le personnage de la « soeur » de Lili qui subit une transformation plus importante. Il y a aussi des révélations qui sont faites beaucoup plus tôt que dans le roman, cassant un peu l’effet de surprise.

J’ai beaucoup aimé le cadre de la série, que ce soit les rues de Paris, les plages du Nord ou la reconstitution des scènes de l’accident d’avion. J’ai bien retrouvé l’ambiance du livre au travers de ces décors.

Pour l’instant, mon avis est donc plutôt bon même si je préfère le roman de Michel Bussi à la série.

un-avion-sans-elle-serie

Edit du 2 avril 2019 : après avoir visionné les 2 derniers épisodes, j’ai l’évolution de cette série qui a totalement transformé l’intrigue imaginée par Michel Bussi. L’identité du tueur a carrément été changée !

Je ne parviens pas à comprendre pourquoi adapter un roman en film si c’est pour en modifier l’intrigue à un tel point. N’est il pas plus simple dans ce cas d’écrire un scénario original plutôt que de massacrer l’œuvre d’un autre ?

Et vous, avez-vous lu ce livre de Michel Bussi ? Regardé la série ? Qu’en avez-vous pensé ? Faites-moi part de vos commentaires 🙂

challenge-1livre-1film
1 livre = 1 film

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s