Samedi c’est poésie : Songeuse solitaire de Noël Prévost

Suite à mon précédent article sur le tautogramme (voir Mystère de Mathilde Martineau), mon ami Pierre m’a proposé un autre tautogramme, encore plus parlant que le premier car présentant plus de sens tout en respectant la consigne de n’employer que des mots commençant par la même lettre. Il s’agit du poème Songeuse solitaire de Noël Prévost que je vous présente donc aujourd’hui. Merci Pierre pour cette suggestion !

woman looking at sunset
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Songeuse solitaire


Suzanne, si séduisante,

Se sent songeuse soudain,

Sans son sage séraphin,

Sans sa sœur, sans sa servante,

Sans savoir si ses secrets

Ses songeries, son silence,

Seront subtiles souffrances…

Sinon surprises sacrées!

                          

Noël Prévost

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s