Élévation de Stephen King

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu de roman de Stephen King. L’atmosphère pesante et la violence de certaines scènes de la saga Dôme m’avaient glacé le sang et j’hésitais à me lancer dans une nouvelle lecture de cet auteur. Je me suis pourtant laissé tenter par son dernier roman Élévation qui change vraiment de tout ce que j’ai lu de cet auteur.

Elevation de Stephen King

Titre : Elevation

Auteur : Stephen King

Éditeur : Le livre de poche

Pages : 160

Parution : 2019

Genre : Littérature américaine, Fantastique

 

L’histoire


Dans la petite ville de Castle Rock, les rumeurs circulent vite. Trop vite.
C’est pourquoi Scott Carey ne veut confier son secret à nul autre que son ami le docteur Bob Ellis. Car avec ou sans vêtements, sa balance affiche la même chose, et chaque jour son poids diminue invariablement. Que se passera-t-il quand il ne pèsera plus rien ?
Scott doit également faire face à un autre problème : les chiens de ses nouvelles voisines ont décidé que sa pelouse était le lieu idéal pour faire leurs besoins. Entre le couple et Scott, la guerre est déclarée. Mais lorsqu’il comprend que le comportement des habitants de Castle Rock, y compris le sien, envers les deux femmes mariées met en péril le restaurant qu’elles ont ouvert en ville, il décide de mettre son « pouvoir » à contribution pour les aider.

 

Mon avis


J’ai beaucoup aimé cette nouvelle que j’ai lu d’une traite et qui tranche vraiment avec le genre habituel de Stephen King.

Dans cette courte histoire de 160 pages, il nous immerge dans l’ambiance d’une petite bourgade des Etats Unis, au cœur du Maine. On y rencontre Scott Carey, créateur de sites internet et fraîchement divorcé, qui consulte son vieil ami et médecin à la retraite, Bob Ellis, pour un mal étrange : depuis quelques temps Scott perd du poids mais sans que cela se remarque sur sa silhouette. Plus curieux encore, peu importe qu’il se pèse en sous-vêtement ou avec une tonne d’habits sur lui, la balance indique invariablement le même poids. Rien n’explique ce phénomène extraordinaire : Scott devient de plus en plus léger chaque jour.

Pour oublier cette bizarrerie, il tente de régler son problème de voisinage avec Deirdre McComb et Missy Donaldson, nouvelles venues dont les chiens s’oublient sur sa pelouse à chaque promenade. A Castle Rock, tout le monde se connaît et l’ambiance est amicale. Pourtant, Scott découvre que ses voisines, couple homosexuel et marié, font l’objet d’un fort rejet d’une bonne partie de la population. Indigné par les réflexions homophobes dont il est témoin, Scott n’a qu’une envie : aider ces deux femmes.

Très loin des romans d’horreur et d’épouvante dont il est devenu le maître du genre, Stephen King nous livre ici, sur un fond fantastique, une jolie histoire sur l’amitié et l’acceptation des différences. Il n’hésite pas à égratigner au passage l’Amérique pro Trump, pleine de préjugés notamment sur le mariage homosexuel. Il retranscrit à merveille l’ambiance des petits villages où chacun épie l’autre et s’érige en défenseur de la morale. Une critique sociétale d’actualité qui rappelle combien la montée de l’intolérance et des préjugés peut-être insidieuse et se répandre rapidement.

Une histoire émouvante et pleine de douceur que j’ai beaucoup appréciée.

Merci à NetGalley et aux éditions Le livre de poche pour la lecture de ce roman

#Elevation #NetGalleyFrance

challenge-lire-en-couleur
Lire en couleurs

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s