Le murmure des sorcières de Marianne Renoir

A la recherche d’un livre pour Maelly dans les rayonnages de notre bibliothèque municipale, mon attention s’est portée sur ce livre dont le titre « le murmure des sorcières » m’a semblé prometteur. Un petit roman jeunesse qui nous fait découvrir l’univers et le quotidien d’une petite sorcière nommée Kaï.

le-murmure-des-sorcieres.jpg

Titre : Le murmure des sorcières

Auteure : Marianne Renoir

Editeur : L’école des Loisirs

Pages : 159

Date de parution : 2019

Genre : Littérature française, littérature jeunesse

Age de lecture : 8 à 11 ans

 

L’histoire


Vous le saviez, vous, que les sorcières étaient végétariennes ? Qu’elles descendaient en droite ligne des dragons de Komodo ? Qu’elles venaient d’une île du Pacifique engloutie par la montée des eaux ? Que c’est pour cela qu’elles s’étaient réfugiées sur les toits de Paris ? Que la plus jeune d’entre elles s’appelait Kaï ? Et qu’il était tout à fait possible de la confondre avec Marie-Astrid Caramel de Bellegarde, qui toute sa vie n’avait connu que les beaux quartiers ? Eh bien, le monde a changé. Et il est grand temps que vous l’appreniez.

 

L’avis de Maelly


J’ai bien aimé cette histoire qui parle de sorcières.

Kaï est une petite sorcière qui vit avec son clan de sorcières sur une île. Mais un jour une grosse vague détruit l’ïle et Kaï doit partir vivre à Paris. Elle rencontre Marie-Astrid Caramel de Bellegarde qui lui ressemble beaucoup. Elles décident d’échanger leurs places parce que Kaï aimerait avoir une vie normale comme Marie-Astrid.

J’ai bien aimé cette histoire. Les chapitres sont courts donc le livre se lit vite. On se retrouve très vite dans tous les personnages de l’histoire. Et Kai et Marie-Astrid sont très attachantes.

J’ai appris plein de choses sur les sorcières par exemple que les sorcières sont végétariennes ou qu’aucune sorcière ne peut avoir le même nom qu’une autre.

J’étais triste que l’histoire se finisse et j’aimerais qu’il y ait plusieurs tomes.

 

Mon avis


L’autrice Marianne Renoir est la narratrice du livre et emploie un ton teinté d’humour et très chaleureux. Elle nous raconte sa version de la vraie histoire des sorcières : par exemple les sorcières ont toutes un nom de 3 lettres et aucune ne porte le même qu’une autre, ce qui limite le nombre des sorcières à 19 683. Ensuite, les sorcières sont végétariennes, grandes, ne sourient jamais, ne se lavent pas et vivent nuit et jour avec leur balai qui est une extension d’elles-mêmes… Et encore plein de petites anecdotes amusantes.

Puis on s’attache surtout à l’histoire de Kaï, la seule enfant sorcière. A cause du réchauffement climatique, l’île des sorcières disparaît sous les eaux et Kaï doit partir avec ses congénères direction l’île Saint Louis à Paris. Cette invasion de sorcières sur les toits de Paris déplaît et inquiète beaucoup les habitants qui voient les sorcières comme des animaux nuisibles.

Un jour Kaï rencontre Marie-Astrid Caramel de Bellegarde, une petite fille qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Elles décident d’échanger leurs places et chacune va découvrir avec étonnement l’univers de l’autre.

A travers ce roman jeunesse, Marianne Renoir fait passer un message sur les préjugés et l’intolérance. Une jolie histoire à lire dès 8 à 9 ans.

challenge-jeunesse-young-adult-mini
Challenge jeunesse young adult

 

4 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s