La minute culture : La guerre de Troie

J’ai commencé la lecture d’Andromaque de Racine mais au bout de quelques pages, je me suis rendue compte qu’un petit rappel sur la guerre de Troie serait opportun pour mieux comprendre cette pièce. Car si je connaissais les grandes lignes de ce récit mythologique, il me manquait bon nombre d’éléments repris dans l’œuvre de Racine.

Je partage donc avec vous ma synthèse de ce conflit légendaire.

guerre-de-troie
Guido Reni, dit Le Guide, L’Enlèvement d’Hélène (Musée du Louvre)

Les origines de la guerre de Troie


guerre-de-troie-1
Girolamo di Benvenuto, Le Jugement de Pâris  (musée du Louvre)

Tout commence par une dispute entre 3 déesses autour de la « pomme de la discorde« . Furieuse de n’avoir pas été invitée à un banquet sur l’Olympe, Éris, la déesse de la discorde fait envoyer une pomme d’or du jardin des Hespérides à « la plus belle des déesses ». Héra, Athéna et Aphrodite se disputent le titre.

Refusant de prendre parti, Zeus décide que le jeune berger Pâris, qui est en fait le fils de Priam, roi de Troie, sera seul juge. Essayant de le corrompre Héra lui offre un royaume, Athéna lui offre la victoire sur les Grecs et Aphrodite lui promet l’amour de plus belle femme du monde. Pâris choisit Aphrodite.

Mais la plus belle femme du monde est en fait l’épouse de Ménélas, roi de Sparte. Alors qu’il avait été accueilli avec tous les égards au palais du roi grec, Pâris enlève Hélène son épouse et la ramène à Troie.

 

La coalition grecque


guerre-de-troie-2
Sébastien Bourdon – Le Sacrifice d’Iphigénie (musée d’Orléans)

Pour se venger, Ménélas appelle à l’aide tous les rois grecs liés par le serment de Tyndare. Les plus grands héros se joignent à lui pour détruire Troie : Achille, Agamemnon, Ulysse, Ajax.

Au moment de partir, les navires sont bloqués au port, immobilisés par manque de vent. Un oracle annonce que la déesse Artémis a été offensée par Agamemnon et que seul le sacrifice de sa fille pourra apaiser sa colère.

 

La jeune princesse de 15 ans, Iphigénie, est mise à mort et l’armée grecque peut mettre les voiles vers Troie.

 

 

Une guerre qui divise les Dieux


Les dieux de l’Olympe prennent parti pour chacun des camps dans cette guerre.

La majorité des dieux sont du côté des troyens : Aphrodite par reconnaissance pour Pâris qui l’a désignée comme la plus belle, Ares, Apollon et Héphaïstos pour faire plaisir à Aphrodite, ainsi que Zeus

Du côté grec, on compte essentiellement Poséidon qui apprécie les grands marins que sont les grecs, ainsi que Hera et Athéna.

 

Une guerre de 10 ans


Arrivés à Troie, les grecs demandent qu’Hélène soit rendue à son époux. Les troyens refusent. Un terrible siège s’annonce et le combat fait rage pendant 9 ans entre les grecs et la puissante cité de Troie, défendue par Hector, fils du roi Priam.

Au bout de 10 ans, une discorde s’élève dans les rangs grecs entre Achille et Agamemnon car celui-ci a enlevé son épouse Briseis (qu’Achille avait lui-meme enlevé au roi Mynés). Achille décide de quitter la bataille. Son ami Patrocle endosse son armure pour se rendre au combat et est tué par Hector. Fou de rage, Achille tue Hector et traîne son cadavre autour des murs de la ville.Le roi Priam doit supplier Achille de lui rendre la dépouille de son fils pour lui accorder des funérailles dignes.

Aidé par Apollon, Pâris venge son frère en tuant Achille d’une flèche avant d’être lui-meme tué.

guerre-de-troie-3
Lécythe, Peintre de Diosphos – Achille traînant le corps d’Hector (musée du Louvre)

 

Le cheval de Troie


Pour prendre les Troyens par surprise, Ulysse met au point une ruse : les grecs construisent un immense cheval de bois dans lequel les soldats grecs se cachent. Le matin, les troyens découvrent le champ de bataille désert. Seul demeure ce cheval géant soit-disant construit par les grecs en offrande à Athéna.

guerre-de-troie-5
Henri-Paul Motte, Le cheval de Troie (1874)

Les troyens décident de s’en emparer et le rentrent dans la cité. La nuit venue, les guerriers grecs sortent du cheval et ouvrent les portes de la ville. L’armée grecque, menée par Ménélas et Ulysse  massacre les habitants de Troie. Le roi Priam est tué par Pyrrhus, le fils d’Achille. La guerre de Troie est terminée.

 

Les suites de la guerre de Troie


Pour avoir avoir osé porter la main sur Cassandre, prophétesse et fille de Priam, alors qu’elle faisait ses dévotions à Athéna, les grecs sont châtiés par la déesse : elle demande à Poséidon de leur infliger une terrible tempête sur la route du retour. Peu survivront. Ulysse quand à lui devra subir des années d’épreuves avant de retourner à Ithaque.

Ménélas, lui,  retrouve sa femme Hélène et regagne Sparte. Il décide de marier leur fille, Hermione à Pyrrhus, roi d’Epire, alors que celle-ci était déjà fiancée à son cousin Oreste, fils d’Agamemnon, avant la guerre de Troie . Pyrrhus, lui, est amoureux d’Andromaque, épouse d’Hector qu’il tient captive avec son fils Astyanax depuis la fin de la guerre. Souhaitant se venger, Oreste accède à la demande de la jalouse Hermione, et assassine Pyrrhus.

guerre-de-troie-4
Pierre-Narcisse Guérin – Andromaque et Pyrrhus (1810)

Sources : La mythologie grecque aux éditions Hatier – Wikipédia

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s