La saison des Bijoux d’Eric Holder

La saison des Bijoux est un roman qui m’a été offert par mon fils pour la fête des mères. Son thème très estival convenait parfaitement à une lecture d’été et c’est avec plaisir que je me suis plongée au coeur du marché pittoresque d’une petite station balnéaire. Un grand merci à mon loulou pour ce joli cadeau !

la-saison-des-bijoux

Titre : La saison des Bijoux

Auteur : Eric Holder

Editeur : France Loisirs

Pages : 320

Date de parution : 2015

Genre : Littérature française, Contemporain

 

L’histoire


« Faire une saison », c’est l’idée que Jeanne et Bruno se sont mise en tête : quitter les monts du Lyonnais pour aller planter parasols et tréteaux au grand vent de l’Atlantique, sur la place du village balnéaire de Carri, à la lisière des dunes. Marchands ambulants, ils forment une petite tribu que complètent Alexis, onze ans, et Virgile, soixante et un. On les appellera en toute simplicité les Bijoux, ils disposeront d’une poignée de mètres carrés au soleil et seront adoubés par des confrères nommés Nanou Primeurs, Fromage ou Château-Migraine le bougnat. Et puis il y a Forgeaud, le boss du marché, protecteur incontournable et despote au passé obscur, Forgeaud qui, frappé par la beauté de Jeanne, en perd le souffle et se promet de la posséder avant la fin de l’été.

 

Mon avis


Quel plaisir l’été que de se balader au gré des étals colorés des marchés pittoresques des petits villages touristiques de France. Mais, finalement, on connaît peu ce microcosme quand on ne baigne pas dans cet univers et que l’on n’est pas soi-même commerçant ambulant.

Arrivée chaque matin à l’aube, installation de son étal, crainte de la météo, sourire et bagout, voilà ce qui constitue le quotidien de ces marchands dont l’essentiel de l’année se joue sur les quelques semaines d’été. Un des éléments primordiaux pour eux est un bon emplacement, fixe et bien placé, qui leur amènera un maximum de clientèle. L’homme clé du marché est donc le placier qui fait la loi sur le marché !

C’est sur cette guerre des places qu’Eric Holder fonde son roman. Bruno, Jeanne et leur fils arrivent pour la saison sur le marché du village de Carri afin d’y vendre leurs bijoux artisanaux, accompagnés de Virgile, un ami et collègue. Ils découvrent très vite que dans cette station balnéaire, une véritable mafia sévit sur le marché. Très vite, la situation tourne au vinaigre et ressemble à Règlement de compte à OK Corral !
Le marché du village se transforme en champ de bataille : d’un côté Forgeaud, patron du café, qui fait la loi parmi les ambulants depuis des années, assisté de son gorille Angelo, du fromager et de François le fou. De l’autre, les Bijoux qui osent défier le King et s’attirent la sympathie de nombreux autres marchands las du joug de Forgeaud. « Trop bon trop con » dira l’un, « qui sème des fleurs récolte des bouquets » soutient l’autre. Deux philosophies opposées qui mènent à un véritable duel au soleil dans les rues de la paisible petite ville de Carri.

J’ai bien aimé l’idée de départ et l’ambiance du marché de Carri. Cependant, j’ai trouvé les personnages parfois caricaturaux et la montée dans la violence est telle qu’elle ne m’a pas semblé crédible. Enfin, certains passages (notamment liés à au passé de prostitution de Jeanne) m’ont dérangée.

Au final, une immersion intéressante dans le monde des marchés estivaux mais qui n’a pas su m’emporter.

 

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s