Les histoires (presque vraies) de Mathilda de Susanna Mattiangeli et Rita Petruccioli

Encore un livre qui tentait beaucoup Maelly dans le catalogue Netgalley. Nous les remercions ainsi que les éditions Didier Jeunesse pour cette lecture amusante et pétillante !

Les histoires presque vraies de Mathilda

Titre : Les histoires (presque vraies) de Mathilda
Auteure : Susanna Mattiangeli
Illustratrice : Rita Petruccioli
Editeur : Didier Jeunesse
Pages : 128
Parution : 2019
Genre : Littérature italienne, littérature jeunesse
Age de lecture : 8 à 12 ans

 

L’histoire


Dans son carnet intime, Mathilda se présente et se dévoile comme une petite fille espiègle, affirmée, et pleine d’imagination. Pleine d’ambition aussi, pour « quand elle sera grande » : elle s’écrit des lettres très drôles à elle-même qu’elle lira quand elle aura 19 ans. Elle imagine des histoires farfelues, où les princesses balancent des princes gnangnan dans une rivière infestée de crocodiles, où les légumes du frigo se mettent à parler. Avec Mathilda, le passage au tableau se commente comme une partie de foot, et une rédaction peut devenir un conte cannibale si elle est affamée !
Plus qu’un journal, c’est une invitation à faire de son quotidien une aventure, pour mêler à sa fantaisie réel et imaginaire. Tout ça avec un humour contagieux !

 

L’avis de Maelly (9 ans 1/2)


Ce livre est le journal de bord de Mathilda. Elle raconte sa vie avec beaucoup d’imagination. C’est plusieurs petites histoires.

J’ai bien aimé les personnages. Mon préféré est Mathilda parce qu’elle est amusante

J’ai bien aimé ce livre mais j’ai trouvé que Mathilda avait une imagination parfois trop débordante ! J’aurais aussi préféré que ce soit une seule grande histoire plutôt que plein  de petites histoires les unes à la suite des autres.

Ma note : avis2

 

Mon avis


La jeune Mathilda a un rêve : devenir écrivaine comme JK Rowling. Elle ne manque d’ailleurs pas d’imagination et, dans ce carnet intime, nous raconte sa vie à sa façon, à travers le prisme de son esprit fertile.

Sous sa plume, ou plutôt sous son crayon HB, le moindre petit détail du quotidien prend une dimension extraordinaire, loufoque ou pleine d’aventure. Par exemple lorsqu’elle transforme une division à faire au tableau en véritable match de foot ! Ou encore quand elle décide de traduire elle même en anglais la lettre qu’elle a écrit à son autrice de BD favorite.

Toutes ces extrapolations sont vraiment très amusantes mais parfois l’histoire peut sembler un peu décousue. Je crois que c’est ce côté un peu pêle-mêle qui a parfois un peu déconcerté Maelly. Il s’agit plus d’une succession de petits textes que d’un véritable roman.

Les récits de Mathilda sont souvent accompagnés de petits dessins, eux aussi amusants et parfaitement adaptés à l’histoire.

En conclusion, un charmant livre jeunesse plein d’humour !

 

Informations complémentaires


Biographie de Susanna Mattiangeli et Rita Petruccioli

Susanna Mattiangeli est l’auteure de plusieurs livres en Italie. Créatrice de marionnettes et de décors de théâtre, elle travaille au contact des enfants depuis longtemps. Elle anime aussi des ateliers d’écriture, de dessin ou de fabrication de marionnettes. Elle a publié depuis quelques années plusieurs récits pour la jeunesse, parmi lesquels Befana (Épiphanie), illustré par le collectif Loscaramazze et Quattro zampe, una testa e una corazza (Quatre jambes, une tête et une armure), illustré par Gianluca Maruotti parus aux Éditions Lapis. Elle a gagné le prix du meilleur écrivain de la revue Andersen, un mensuel italien de littérature jeunesse.

Rita Petruccioli est une illustratrice et dessinatrice de bande-dessinée italienne. Elle a étudié à l’Académie des Beaux-Arts de Rome et à l’ENSAD à Paris. Son travail se retrouve aussi bien dans les livres que dans les magazines, la mode et la publicité. Elle collabore avec de nombreux éditeurs, mais pas que (Mondadori, BAO Publishing, Einaudi…). Elle a été exposée en Italie, France, Allemagne, Corée et, récemment, au musée d’art contemporain de Rome, dans le cadre du festival de bande-dessinée ARF !

 

netgalley
#LesHistoiresPresqueVraiesDeMathilda #NetGalleyFrance
challenge-jeunesse-young-adult-mini
Challenge jeunesse young adult

6 commentaires

  1. Je viens de le terminer. Effectivement, les petites histoires de Mathilda ne sont pas dénuées d’humour et d’imagination.. mais j’imagine aussi que cela peut perdre un peu les enfants. J’ai aimé le vocabulaire et les idées complètement loufoques de Mathilda.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s