Coaching écolo de Clara Delpas et Michel Reuss

Comme nous vous l’avions annoncé dans notre article de rentrée, Maelly et moi avons envie de nous impliquer un peu plus dans le développement durable et l’écologie. Pour cela, nous avons commencé à piocher des idées et astuces dans des guides pratiques écolo empruntés à la bibliothèque. Nous vous présentons aujourd’hui le 1er que nous avons lu : Coaching écolo de Clara Delpas et Michel Reuss qui propose un tour d’horizon des divers domaines dans lesquels on peut améliorer nos habitudes pour la sauvegarde de la planète.

coaching-ecolo

Titre : Coaching écolo

Auteurs : Clara Delpas et Michel Reuss

Editeur : Aubanel

Pages 160

Parution : 2008

Genre : Guide pratique

 

Résumé (4ème de couverture)


Neuf spécialistes de l’écologie et du développement durable vous aident à mieux comprendre comment respecter la planète au quotidien. De l’habillement à l’alimentation, en passant par l’habitat et le jardinage, vous pourrez vous familiariser avec des gestes simples et de nouvelles habitudes, peu contraignantes, pour contribuer à un avenir meilleur.

 

Mon avis


Aucun de nos gestes n’est neutre, la moindre petite chose que l’on fait quotidien a un impact sur notre environnement. En en prenant conscience, on peut choisir d’adopter de bonnes pratiques en termes écologiques. Ce livre a pour but de donner des conseils et solutions positives.

Il est divisé en 9 chapitres, chacun  présenté par un coach écolo, spécialiste dans son domaine. Voici les principaux thèmes qui y sont développés et ce que j’en ai principalement retenu.

1) Construire écolo. Dans ce chapitre un architecte spécialisé dans la construction bioclimatique donne des conseils pour construire sa maison de manière durable (isolation, traitement et récupération des eaux, chauffage, ventilation)

2) Aménager écolo. Ici, c’est un conseiller médical en environnement intérieur qui fait le point sur la qualité de l’air de nos intérieurs et rappelle l’importance du choix des matériaux pour les sols et les murs. En effet, certains matériaux contiennent de fortes concentrations de composés organiques volatils qui, sur le long terme, sont dangereux pour la santé.

3) Jardiner écolo. Le coach souligne que, en tant que particulier, le jardinage ne poursuit pas un but de rendement. Notre survie ne dépend pas de ce que nous faisons pousser dans notre potager. Alors à quoi bon mettre toujours plus d’engrais et de pesticides ? Retrouvons l’envie de jardiner pour le plaisir, de prendre le temps et de manger des fruits et légumes sains. Et c’est encore plus facile avec ses conseils pour choisir des plantes adaptées à son terrain et pour économiser l’eau.

4) Voyager écolo. Le coach aborde dans cette rubrique les clés d’un tourisme éthique et responsable. Le tourisme de masse a un fort impact environnemental. Le coach propose donc d’éviter certaines destinations où le tourisme ne bénéficie pas à l’ensemble de la population mais seulement à quelques grands groupes. Idem pour les destinations ou les infrastructures de tourisme nuisent au milieu naturel. Ensuite, il rappelle certaines règles comme de respecter la nature et le mode de vie des populations locales.

5) Cuisiner écolo. La coach, spécialisée dans les recettes de légumes crus, a à cœur de remettre le produit au cœur de l’assiette dans sa forme la plus simple. Bien sûr, elle rappelle d’utiliser des fruits et légumes de saison et propose de consommer plus de céréales et légumineuses.

6) S’habiller écolo. De manière générale, le vêtement est peu écologique car sa fabrication, notamment la teinture est une source de pollution considérable, sans parler de l’impact environnemental de leur acheminement. La coach propose des solutions pour mieux acheter et recycler ses habits.

7) Se former écolo. J’avoue avoir survolé ce chapitre auquel je n’ai pas véritablement trouvé d’intérêt.

8) Consommer écolo. Ici des conseils pratiques comme d’éviter les emballages, choisir des produits rechargeables, des grands formats ou du vrac plutôt que des articles emballés individuellement. Choisir des labels. Arrêter la surconsommation !

9) Avoir le coeur écolo. Pour terminer, un chapitre un peu plus philosophique pour garder la faculté de s’émerveiller de chaque chose, pour se suffire de ce que l’on a et pour commencer à agir pour demain.

« La cause ultime de tous les problèmes écologiques est dans la difficulté qu’a l’espèce humaine de vivre sa propre condition ! »

Au final, je trouve que le grand nombre de photos et d’illustrations de ce livre le rend coloré et agréable à lire mais réduit fortement le texte. Les conseils me semblent donc  assez généralistes. Les thèmes sont intéressants et j’ai retenu certaines recommandations et astuces mais ils mériteraient d’être encore plus approfondis. Ce livre est bien pour débuter sa démarche écologique car il donne un tour d’horizon assez complet des domaines dans lesquels on peut agir au quotidien.

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s