American royals de Katharine McGee

C’est le sous-titre « Et si une famille royale régnait sur les Etats-Unis ? » qui m’a donné envie de découvrir ce roman. Je remercie les éditions Lumen et NetGalley pour cette lecture. Il m’a toutefois fallu un peu de temps pour rentrer dans l’histoire car je m’attendais à tout autre chose.

american-royals

Titre : American royals

Auteur : Katharine McGee

Editeur Lumen

Pages : 563

Parution : 2019

Genre : Littérature américaine, Contemporain

L’histoire (4ème de couverture)


Et si une famille royale régnait sur les Etats-Unis ?
Quand les États-Unis ont arraché leur indépendance aux Britanniques, George Washington, général en chef des armées américaines, s’est vu proposer la couronne. Et, au lieu d’insister pour que son pays devienne une république… il a accepté ! Deux cent cinquante ans plus tard, c’est donc la maison Washington qui est à la tête de la première puissance mondiale. Comme la plupart des familles régnantes, elle compte une héritière et un fusible, une éventuelle remplaçante. L’une sera la future reine, l’autre est là pour servir son pays, mais seulement au cas où. Béatrice et Samantha savent depuis l’enfance ce que l’on attend d’elles. Mais elles ne sont pas n’importe quelles princesses. Elles sont américaines, et leur pays est né d’une rébellion…

À seulement vingt-et-un an, Béatrice, élevée pour régner, a la chance de devenir la première reine du pays, où jusque-là seuls des hommes pouvaient exercer le pouvoir… une réforme du droit de succession a bouleversé son existence, mais son avenir tout tracé devient soudain trop pesant pour elle. Quant à Samantha, elle se soucie peu de briser les règles d’une cour qui se soucie peu de ses incartades – jusqu’au jour où sa sœur est soudain sommée d’épouser l’homme dont elle est tombée amoureuse… Sans oublier Jefferson, le frère jumeau de Samantha, relégué au troisième rang dans l’ordre de succession alors qu’il aurait dû régner, et pris dans une redoutable rivalité amoureuse.

Déchirés entre leur devoir et des penchants bien humains, les membres de la famille royale américaine se débattent sous les feux des projecteurs et des réseaux sociaux. Personnages irrésistibles, luttes d’influence et secrets d’alcôve… Une duologie sensible et cruelle qui rappelle la série phénomène The Crown, la modernité en plus. Découvrez, sous la plume de Katharine McGee, les mystères de la famille la plus célèbre de l’Histoire, dont les peines et les drames se jouent sur la plus vaste scène qui soit : le monde.

Mon avis


A la lecture de la 4ème de couverture, je m’attendais à une uchronie avec une dimension politique, qui viendrait nous dépeindre une Amérique attachée à un système monarchique mis en place depuis des siècles. Malheureusement, je trouve que l’autrice n’a pas su tirer parti de l’uchronie qu’elle met en place. A part quelques passages amusants ou elle décrit les origines de la monarchie américaine, ou encore lorsqu’elle vient titiller les français sur la succession des Louis à la tête de la monarchie française, je suis restée sur ma faim. Il me semble que l’histoire aurait tout aussi bien pu se dérouler dans une monarchie existante comme celle d’Angleterre. J’aurais apprécié un terreau historique plus complet.

Il m’a fallu la moitié du roman pour passer cette déception et rentrer dans l’histoire. Au niveau de l’intrigue, on suit 4 jeunes femmes en prise avec leur destin et leur condition de femme. Béatrice, 20 ans, doit devenir la 1ère souveraine de la monarchie américaine. Une bien lourde responsabilité sur ses jeunes épaules. Mais sa famille souhaite la voir se marier avant son règne et une liste de prétendants a déjà été dressée. Sa jeune sœur Samantha dispose de plus de liberté mais subit aussi les tourments de la notoriété et de l’exposition constante dans les médias. Daphné, une jeune aristocrate arriviste, cherche par tous les moyens à s’assurer une place au sein de la Couronne en « mettant le grappin » sur le jeune prince Jefferson. Elle entre donc en rivalité avec Nina, la meilleure amie de Samantha qui est amoureuse de Jefferson. Amitié, rivalité, pression sociale : les premières amours de ces jeunes filles sont souvent mises à mal !

Ces 4 jeunes femmes sont plaisantes et assez attachantes. J’ai particulièrement apprécié Daphné qui, dans son rôle de méchante, intrigante et ambitieuse, est, pour moi, la plus intéressante. Je trouve cependant dommage que ces personnages féminins n’existent qu’au travers de leurs relations amoureuses.

Au final, des histoires d’amour entremêlées et pleines de rebondissements qui plairont, j’en suis certaine aux amateurs de littérature young adult. Pour ma part, je ne m’y suis malheureusement pas totalement retrouvée.

challenge-madame-lit
Défi littéraire Madame Lit
challenge-1-pave-par-mois
Un pavé par mois
le-mois-americain-bd
le mois américain
challenge-voix-d-autrices-mini
Voix d’autrices
challenge-jeunesse-young-adult-mini
Challenge jeunesse young adult

#AmericanRoyals #NetGalleyFrance

netgalley

Publicités

5 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s