Samedi c’est poésie : Les petits souliers de Maurice Carême

Cela faisait quelques semaines que je n’avais pas publié de poésie. Pour le retour de la rubrique Samedi c’est poésie, j’ai donc choisi Maurice Carême (un de mes poètes favoris) avec ce joli poème qui célèbre l’enfance et le temps qui passe.

baby-shoes-2185014_1280
Image par Editau de Pixabay

Les petits souliers


Par le chemin des écoliers
S’en allaient deux petits souliers,

Deux souliers seuls au monde
S’en allaient par la terre ronde,

S’en allaient, les semelles molles,
A regret, loin de leur école,

S’en allaient chez le cordonnier
Où l’on voit grandir les souliers,

Où l’on voit souliers d’écoliers
Devenir souliers d’ouvriers,

Et parfois, avec de la chance,
Devenir souliers de finance,

Et souvent, avec de l’étude,
Devenir souliers de grand luxe,

Et toujours, avec de l’amour,
Devenir souliers de velours.

Maurice Carême

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s