Alors voilà, les 1001 vies des urgences de Baptiste Beaulieu

En cette période de crise sanitaire, j’avais envie de mettre le personnel hospitalier à l’honneur au travers d’une lecture. Je vous présente donc le roman de Baptiste Beaulieu Alors, voilà – Les 1001 vies des urgences qui nous fait vivre le quotidien des médecins et infirmières à l’hôpital. Ce 1er roman a connu un grand succès en librairie et a été traduit en 12 langues.

Alors voila les 1001 vies des urgences de Baptiste Beaulieu

Titre : Alors, voilà – Les 1001 vies des urgences

Auteur : Baptiste Beaulieu

Éditeur : Audiolib / Fayard

Pages : 6h44 / 321

Parution : 2013

Genre : Littérature française, Contemporain

.

L’histoire (4ème de couverture)


Alors voilà le récit au quotidien d’un apprenti médecin qui joue des claquettes entre les différents services des Urgences avec ses co-internes. Là, pendant sept jours, il décrit à une patiente en fin de vie (dans la chambre 7) ce qui se passe sous les blouses et dans les couloirs. Pour la garder en vie le temps que son fils, bloqué dans un aéroport, puisse la rejoindre. Se nourrissant de situations bien réelles, vécues par lui ou par ses collègues, chirurgiens ou aides-soignants, Baptiste Beaulieu passe l’hôpital au scanner. Il peint avec humour les chefs autoritaires, les infirmières au grand coeur, les internes gaffeurs, les consultations qui s’enchaînent, les incroyables rencontres avec les patients… Pour réconcilier soignants et soignés. Par ses histoires d’une grande sensibilité, à la fois touchantes et drôles, il restitue tout le petit théâtre de la comédie humaine. Un bloc d’humanité.

.

Mon avis


Ce roman est un concentré d’anecdotes, de tranches de vie du milieu médical qui sentent le vécu et qui nous donnent une image assez réaliste de ce qu’est la vie dans les hopitaux et en particulier aux urgences. Il faut dire que Baptiste Beaulieu connaît le sujet, étant lui-meme médecin.

Au travers de ce livre, tout comme au travers de son blog alorsvoila.com, il cherche à réconcilier les deux parties : soignants et soignés, milieu médical et patients. Il se définit d’ailleurs comme un « passeur d’histoires » un « docteur conteur » qui relate ce que les soignants et les patients lui ont relaté. Tout cela, il nous le transmets avec un ton vivant, voire humoristique qui permet de dédramatiser les situations bien que certaines soient tout de même très émouvantes.

Ce livre est connecté à l’humain, dans ses bons côtés comme dans ses travers. Car c’est ça l’hôpital.

J’ai trouvé ce livre intéressant et plein de sensibilité. Toutefois, j’ai parfois ressenti une trop forte l’accumulation d’anecdotes. Heureusement, peu a peu l’auteur a réussi à me faire rentrer dans le livre grâce au fil conducteur de la femme oiseau de feu.

Au final, je pense que c’est un livre que j’aurais plutôt préféré découvrir en format papier plutôt qu’en audiolivre car ce n’est pas véritablement un roman mais plutôt un témoignage. Et, je pense également qu’il est préférable de ne pas le lire d’une traire mais de le picorer peu à peu. Malgré cela, c’est un récit plein d’humanité qui nous présente de l’intérieur la vie des urgences et les difficultés qu’ont à affronter au quotidien ceux qui ont dédié leur profession à soigner les autres.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s