Je peux très bien me passer de toi de Marie Vareille

J’avais entendu beaucoup de bien de cette comédie romantique de Marie Vareille, ce qui m’a décidé à acheter ce livre. S’il ma fallu un peu de temps pour accrocher à l’histoire, je me suis finalement laissée emporter par cette romance moderne et pleine de peps !

je-peux-tres-bien-me-passer-de-toi

Titre : Je peux très bien me passer de toi

Auteur : Marie Vareille

Éditeur : France Loisirs

Pages : 336

Parution : 2015

Genre : Littérature française, Chick-lit

.

L’histoire (4ème de couverture)


Face à l’échec de leurs vies sentimentales, Chloé la séductrice et sa meilleure amie, Constance la romantique, se lancent un pari fou. Alors que Constance promet d’avoir une aventure avec un inconnu dès le premier soir, Chloé accepte de s’exiler à la campagne, loin de toute tentation masculine, pour réaliser son rêve : écrire un roman.

.

Mon avis sur Je peux très bien me passer de toi


Comme je vous l’ai dit en introduction, il m’a fallu un peu de temps pour rentrer dans l’histoire. Au départ, je trouvais les personnages un peu stéréotypés et j’avais peur que l’histoire soit une accumulation de clichés.

Et puis, peu à peu, j’ai été happée par l’ambiance  dynamique et amusante de cette comédie romantique. Les deux personnages principaux se révèlent très attachants. Il y a Constance, l’incorrigible romantique, grande fan de Jane Austen qui végète dans un boulot inintéressant et passe ses soirées à grignoter des sablés bretons en regardant Orgueil et Préjugés. Et à l’opposé, il y a Chloé, séduisante et aguicheuse, qui tente d’oublier une rupture douloureuse en multipliant les aventures d’un soir. Ces deux amies n’ont en commun que l’impression de gâcher leur vie. Elles vont donc conclure un pacte qui va les amener à changer du tout au tout. Chloé va se cloîtrer dans un petit village loin du tumulte et des tentations de la vie parisienne pour tenter d’écrire son roman et Constance va prendre des cours de séduction pour attirer l’attention de Tristan dont elle rêve depuis des mois.

J’ai trouvé que ce roman avait un petit côté Bridget Jones : entre Constance, gaffeuse, qui rêve de  Mr Darcy et Chloé qui fume comme un pompier et se dandine en mini jupe au bureau devant son boss (qui est aussi son amant), on retrouve les grands traits de la personnalité de Bridget Jones. Le ton est tout aussi enjoué, dynamique et plein d’humour.

Donc même si l’histoire est un peu cousue de fil blanc et que la fin est très prévisible, j’ai tout de même passé un très bon moment de lecture avec ce roman. Une comédie romantique rythmée et bien écrite qui respecte les codes du genre. Bref, une parfaite lecture pour un moment de détente !

3 commentaires

  1. Coucou Adely, Dèjà je dois dire que je suis attirée par la couverture qui fait assez « girly ». J’avais entendu parler de l’auteure (il me semble avoir vu des vidéos de ces lectures sur youtube). En tout cas, cela ne me dérange pas le côté « cousu de fil blanc » dans les romances. Je vais donc essayer de lire ce livre. Merci à toi ;p

    J'aime

    • Hello Gaëtane,
      Désolée pour cette réponse tardive, j’avais zappé ton message 😉
      C’est vrai que le happy end est LA fin obligatoire d’une romance mais certaines fins sont mieux amenées que d’autres… En tout cas ici, elle donne le sourire et c’est déjà bien !
      Je te souhaite un bon week-end ensoleillé 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s