Un petit chat blanc de Claude Roy

Encore un poème sur les chats pour notre thématique sur les chats dans la littérature. Ce poème de Claude Roy parfois appris à l’école primaire met en scène un félin rusé qui n’hésite pas à user du mensonge pour croquer une petite souris.

chat-souris
Image par Gerhard Litz de Pixabay

 

Un petit chat blanc


 

Un petit chat blanc
Qui faisait semblant
D’avoir mal aux dents
Disait en miaulant :
« Souris mon amie
J’ai bien du souci.
Le docteur m’a dit :
Tu seras guéri
Si entre tes dents
Tu mets un moment,
Délicatement,
La queue d’une souris ».
Très obligeamment
Souris bonne enfant
S’approcha du chat
Qui se la mangea.

Moralité :
Les bons sentiments
Ont l’inconvénient
D’amener souvent
De graves ennuis
Aux petits enfants
Comme-z-aux souris.

Claude Roy

Thématique spéciale Chat

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s