Samedi c’est poésie : Bestiaire du coquillage de Claude Roy

Pour ceux qui ont la chance d’être à la mer et de profiter du beau temps sur la plage, voici un court poème de Claude Roy souvent appris à l’école primaire : Bestiaire du coquillage

Bestiaire du coquillage


Si tu trouves sur la plage
Un très joli coquillage
Compose le numéro
Océan 0.0.

Et l’oreille à l’appareil
La mer te racontera
Dans sa langue des merveilles
Que papa te traduira

Claude Roy

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s