Les vacanciers d’Emma Straub

De passage chez ma sœur, je suis tombée sur ce livre qui m’a semblé être de circonstance en cette période estivale. Petit voyage littéraire sur l’île de Majorque avec ce roman d’Emma Straub intitulé Les vacanciers.

  • Titre : Les vacanciers (The vacationers)
  • Auteur : Emma Straub
  • Editeur : France Loisirs
  • Pages : 286
  • Date de parution : 2014
  • Genre : Littérature américaine, Contemporain

.

L’histoire


C’est l’été, New York est une véritable fournaise mais Franny Post a tout organisé pour quitter Manhattan avec son mari et sa fille Sylvia. Direction Majorque pour quinze jours de rêve. Le prétexte officiel de ces vacances idylliques ? Fêter les trente-cinq ans de mariage du couple et récompenser Sylvia pour son diplôme de fin d’études. Ce sera aussi l’occasion de revoir Bobby, l’aîné de la fratrie installé à Miami avec sa compagne, Carmen. Le soleil, les plages paradisiaques, la bonne nourriture et une somptueuse villa perchée un peu à l’écart sur une montagne promettent une échappatoire aux tensions latentes du quotidien. Pourtant, rien ne se passe comme prévu. Les soucis et les secrets ne restent pas longtemps tapis dans les bagages…

.

Mon avis



Les vacances de la famille Post pourraient ressembler aux vacances idéales : une magnifique villa avec piscine dans un coin préservé de nature à Majorque avec la famille réunie et les meilleurs amis. Mais, rien n’est aussi idyllique qu’il y paraît et chacun porte son lot de problèmes, de soucis et de regrets.

Jim le patriarche a été licencié suite à une liaison avec la fille d’un associé de son entreprise. Outre la honte du scandale et la crise conjugale que cela à entraîné, il vit très mal sa mise à la retraite forcée. Sylvia son épouse, une écrivaine au fort tempérament déjà lassée depuis plusieurs années du train train conjugal, ne supporte plus la vue de son époux. Sylvie, leur fille ne rêve que de sa nouvelle vie à l’université et de son beau prof d’espagnol. Bobby, leur fils ne sait comment faire face à ses soucis financiers et professionnels. Quand à sa femme, Carmen, elle ne parvient pas à se faire accepter par la famille. Enfin, Charles et Lawrence, leurs amis de longue date sont dans l’attente de la validation de leur procédure d’adoption.

Emma Straub nous dresse une galerie de personnages variés avec chacun leurs aspirations, leurs soucis et leur vision des vacances idéales. Néanmoins je n’ai pas vraiment réussi à m’attacher à aucun d’entre eux. Peut-être un peu trop autocentrés, peut-être pas assez approfondis…

Bref, il m’a manqué un « je-ne-sais-quoi » pour vraiment apprécier cette histoire. Un roman d’été à lire pour un moment de détente mais qui ne me restera pas vraiment en mémoire !

Un commentaire

  1. Ah dommage pour le petit bémol… Cela arrive parfois,… J’aime beaucoup la collection Piment de chez France loisirs. Je trouve qu »ils font souvent un effort sur les couvertures (entre autres),…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s