Milady de Winter d’Agnès Maupré

Il y a quelques mois, je vous avais parlé du roman graphique Milady ou le Mystère des Mousquetaires de Sylvain Venayre et Frédéric Bihel qui reprenait Les trois mousquetaires de Dumas mais sous un éclairage différent qui mettait en avant le personnage de Milady. C’est aussi le parti pris d’Agnès Maupré dans son roman graphique en 2 tomes intitulé Milady de Winter.

Milady de Winter d'Agnès Maupré - Tome 1
  • Titre : Milady de Winter
  • Scénario et dessin : Agnés Maupré
  • Editeur : Ankama éditions
  • Pages : 134
  • Parution : 2010
  • Genre : Littérature française, Bande dessinée

.

Résumé de l’éditeur


D’Artagnan, Athos, Porthos, Aramis, des noms familiers qui nous ronronnent à l’oreille… Les intrigues du cardinal de Richelieu, l’affaire des ferrets de la Reine sont devenus légendes… Les mousquetaires de Dumas ont fait leur nid dans l’imaginaire collectif. Et Milady de Winter dans tout ca ? L’espionne de Richelieu ne méritait elle pas plus que la vie héroïque et tragique d’un personnage secondaire ? La voilà exposée au grand jour, ballottée dans des aventures trop grosses pour elle, armée de son intelligence et de sa vénéneuse beauté, guerrière a la peau dure, dangereuse et touchante …

.

Mon avis


Je n’ai jamais apprécié les personnages des Mousquetaires de Dumas, en particulier D’Artagnan et Athos dont j’avais trouvé le comportement envers Milady de Winter vraiment infâme. Je trouvais le sort réservé à celle-ci injuste de même que le fait qu’elle soit présentée comme la « méchante » de l’histoire, une espionne manipulatrice et immorale.

Aussi me suis bien retrouvée dans la vision du personnage proposée par Agnès Maupré qui nous dresse un portait beaucoup plus nuancé et touchant.

La vie de Milady est loin d’être rose. Sa beauté est un atout mais aussi une véritable malédiction. Les hommes abusent d’elle et la trahissent. Et impossible pour elle de faire fi de ses erreurs passées et de reprendre une vie normale à cause de la fleur de lys qui a été tatouée sur son épaule et qui marque son infamie.

Dans ce 1er tome, d’Artagnan apparaît hautement déplaisant. Il courre les femmes, leur ment et abuse d’elles, ne pense qu’à se battre. Bien loin de l’image du sympathique et courageux mousquetaire !

Si j’ai beaucoup apprécié le scénario de cette bande dessinée, j’ai par contre moins aimé le graphisme. Les dessins sont en noir et blancs avec peu de détails. Et je trouve que les traits anguleux des personnages les rendent antipathiques.

Malgré ce bémol, j’ai beaucoup aimé cette BD d’Agnès Maupré et j’ai enchaîné directement sur la lecture du tome 2 pour connaître la suite des aventures de la belle espionne du Cardinal de Richelieu.

2 commentaires

  1. Coucou Adely, ta chronique me fait sourire car j’ai emprunté ce tome 1 dans une bibliothèque municipale récemment. Contrairement à toi, je n’ai pas lu les trois mousquetaires mais je te rejoins sur les comportements de D’Artagnan et Athos.
    Pour le graphisme de la BD, je te rejoins également (décidément). Le trait est simple et c’est vraiment déroutant.
    Je n’ai pas encore lu le deuxième tome mais je pense continuer cette série de BD malgré tout.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s