François Truffaut, une bio en BD de Noël Simsolo

Je lis peu de biographies hormis sous forme de BD ou roman graphique. En effet, je trouve que ceux-ci permettent un accès plus simple et plus rapide aux informations essentielles de la vie d’une personnalité. Ainsi après Simone Veil, René Goscinny, Philip K. Dick, Agatha Christie, Emile Zola, Primo Levi, je me suis lancée dans la découverte du cinéaste à succès de la Nouvelle Vague François Truffaut.

François Truffaut roman graphique biographique de Noel Simsolo et Marek
  • Titre : François Truffaut
  • Auteur : Noël Simsolo
  • Dessinatrice : Marek
  • Editeur : Glenat – collection 9 1/2
  • Pages : 176
  • Date de parution : 2018
  • Genre : Littérature française, Biographie, Bande dessinée

.

4ème de couverture


Paris, 31 janvier 1981, 6ème cérémonie des César. François Truffaut rafle la quasi-totalité des trophées de la soirée pour son chef-d’œuvre Le Dernier métro. Comme un symbole, le film qui se déroule pendant l’Occupation renvoie à cette période tourmentée pendant laquelle le jeune Truffaut s’est justement pris de passion pour le cinéma, passion qui le fera progressivement entrer dans ce monde… Protégé d’Henri Langlois puis secrétaire particulier d’André Bazin, il entre en effet dès le début des années 1950 comme critique aux Cahiers du cinéma où ses textes pamphlétaires font grand bruit. C’est ici, aux côtés de Claude Chabrol, Jacques Rivette, Jacques Demy, Éric Rohmer et Jean-Luc Godard, qu’il lancera la Nouvelle Vague, ce genre cinématographique français par excellence qui continue de faire rêver les cinéastes du monde entier.

.

Mon avis sur ce roman graphique


De François Truffaut je connaissais, bien sûr, les grandes œuvres cinématographiques (que j’avais vues pour certaines) : Les quatre cents coups, Tirez sur le pianiste, Jules & Jim, Farenheit 451, La mariée était en noir, Baisers volés, La nuit américaine, L’histoire d’Adéle H., L’argent de poche, Le dernier métro, La femme d’à côté… Pour autant, je ne connaissais rien de sa vie. Je me suis donc plongée avec une grande curiosité dans cette biographie sous forme de bande dessinée.

L’impression globale que je retiens du personnage est que François Truffaut a vécu mille vies. Dès son plus jeune âge, il se passionne pour le cinéma et la littérature. Avec son ami Robert Lachenay, il multiplie les frasques et les aventures, ce qui donnera d’ailleurs la trame de son film Les quatre cents coups. Incarcéré dans un centre pour délinquant, il est aussi suivi pour des troubles psychologiques et fait des tentatives de suicide. Séducteur, il multiplie les conquêtes amoureuses. De nature passionné, il soutient ses idées dans des critiques au vitriol du cinéma français et va porter la Nouvelle Vague. Il connaît rapidement le succès avec son film Les quatre cents coups et atteindra son apogée en obtenant dix César pour Le dernier métro.

Je ne suis toutefois pas séduite par cette BD qui m’a perdue de nombreuses fois que ce soit au niveau du graphisme comme au niveau du scénario.

Tout au long de ma lecture, j’ai eu beaucoup de difficultés à cerner qui étaient les personnages. Je n’arrivais même pas à reconnaître Truffaut d’une planche à l’autre. A 15 ans, j’avais l’impression que son personnage en avait 30… De plus, les nombreux allers-retours dans le temps ne m’ont pas aidée dans la compréhension.

Au niveau du scenario, je trouve que les événements sont peu approfondis et que l’on survole la vie de François Truffaut avec beaucoup d’anecdotes mais sans explication de fond. Au final, pour véritablement comprendre la personnalité et les motivations du cinéaste, il m’a fallu aller chercher des informations sur le net.

Bref, un livre qui me semble plutôt destiné aux cinéphiles déjà calés sur la Nouvelle Vague plutôt qu’aux néophytes comme moi qui souhaitent simplement découvrir François Truffaut.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s