Adieu Kharkov de Mylène Demongeot, Bouilhac et Catel

Lorsque j’ai choisi ce roman graphique sur les rayonnages de ma bibliothèque municipale, j’ignorais qu’il s’agissait d’une adaptation en BD de la biographie écrite par l’actrice Mylène Demongeot Les lilas de Kharkov en hommage à sa mère. Une intéressante mise en parallèle des destins des deux femmes.

  • Titre : Adieu Kharkov
  • Auteure : Mylène Demongeot
  • Illustratrice : Claire Bouilhac et Catel
  • Editeur : Dupuis
  • Pages : 384
  • Parution : 2013
  • Genre : Roman graphique, Biographie

.

Mon avis sur Adieu Kharkov


Mylène Demongeot a aujourd’hui 86 ans. Si dernièrement on l’a principalement vue dans le rôle de Laurette Pic dans les 3 films de la saga Camping, cette actrice qui a beaucoup été comparée à Brigitte Bardot dans les années 60, a connu le succès avec des rôles comme celui d’Abigail dans Les sorcières de Salem en 1957 (aux côtés de Montand et Signoret), Elsa dans Bonjour tristesse en 1958 ou encore Milady de Winter dans Les trois mousquetaires en 1961 et Hélène Gurn dans la série des Fantomas.

Le roman graphique Adieu Kharkov s’ouvre sur le milieu des années 1980 alors que Mylène Demongeot a des relations difficiles avec sa mère qu’elle juge trop dure. Lorsque celle-ci est hospitalisée pour un cancer, elle tente de renouer le lien en lui faisant raconter son histoire. On va donc suivre sur deux générations les parcours très différents choisis par Claudia puis par Mylène. Une fresque familiale passionnante qui se déroule sur tout le 20ème siècle et qui nous brosse les portait de deux femmes, belles et fortes qui ont du faire face, chacune à leur manière aux épreuves de la vie.

Le choix graphique est original : Catel dessine la partie consacrée à Mylène et Claire Bouilhac illustre la partie du livre concernant sa mère Claudia. Pour autant, elles gardent une unité dans le style et les couleurs.

Sur le fond, l’histoire est forte et mouvementée, en particulier celle de Claudia. Née à Kharkov en Ukraine en 1904 dans une famille modeste, elle et sa sœur vivent une enfance difficile. Souffrant de la faim, violentées, abusées, abandonnées, elles passent de l’Ukraine à la Russie puis la Chine et enfin la France. Claudia se jure de tout faire pour ne plus jamais souffrir de la faim et pour se construire un avenir. Mais à une époque où la seule option pour une femme est le mariage et la famille, il est difficile d’être une femme libre. Claudia use de sa grande beauté auprès d’hommes riches et influents. Cependant ces épreuves la rendent dure et méfiante envers les hommes.

A l’opposé, Mylène, qui est aussi une très belle femme, connaît le succès très tôt et se fait un nom dans le cinéma. Mais elle stoppe sa carrière pour son mari, Marc Simenon (fils de l’écrivain Georges Simenon, le grand amour de sa vie qui souffre d’alcoolisme.

Deux destins, deux visions opposées de l’amour et des hommes. Un livre parfois dur qui rappelle la difficulté d’être une femme libre dans ce passé pas si lointain.

A noter les pages de fin qui reprennent en détail les grandes dates de la vie de Claudia et Mylène et sont agrémentées de nombreuses photos de famille.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s