Samedi c’est poésie : Les antiquités de Rome de Joachim Du Bellay

Ne pouvant voyager pour l’instant, je vous invite à Rome par le biais de ce sonnet de Joachim Du Bellay (1522-1560) extrait de son recueil de poèmes intitulé Les antiquités de Rome paru en 1558 et composé de 32 sonnets.

Image par Andrea Spallanzani de Pixabay

Les antiquités de Rome 7.


Sacrés coteaux, et vous saintes ruines,
Qui le seul nom de Rome retenez,
Vieux monuments, qui encor soutenez
L’honneur poudreux de tant d’âmes divines :

Arcs triomphaux, pointes du ciel voisines,
Qui de vous voir le ciel même étonnez,
Las, peu à peu cendre vous devenez,
Fable du peuple et publiques rapines !

Et bien qu’au temps pour un temps fassent guerre
Les bâtiments, si est-ce que le temps
Œuvres et noms finalement atterre.

Tristes désirs, vivez doncques contents :
Car si le temps finit chose si dure,
Il finira la peine que j’endure.

Joachim Du Bellay

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s