La boite de Pandore de Bernard Werber

Selon le mythologie grecque, tous les maux de la terre ont été répandus lorsque la boite de Pandore a été ouverte par celle-ci. Seule est demeurée enfermée à l’intérieur l’espérance…

A quels maux le personnage principal de ce roman de Bernard Werber va-t-il être confronté en se rendant à un spectacle d’hypnose dans un lieu intitulé La boite de Pandore ?

La boite de pandore de Bernard Werber
  • Titre : La boite de Pandore
  • Auteur : Bernard Werber
  • Editeur : Audiolib
  • Pages : 560 pages en version papier Albin Michel
  • Date de parution : 2018
  • Genre : Littérature française, Science-fiction

.

L’histoire (4ème de couverture)


Alors qu’il assiste à un spectacle d’hypnose, un homme est choisi dans l’assistance pour participer au numéro final. Dubitatif mais intrigué, René se plie au jeu et se retrouve soudain plongé dans une vie antérieure. Ce n’est que la première…
Au fil de ses découvertes, il comprend que ce qu’il a vécu dans ses vies précédentes peut influer sur sa vie présente. Professeur d’histoire, un nouveau défi passionnant se pose à lui : peut-il changer le cours de l’histoire, le réécrire et modifier ainsi la mémoire collective ?
De Paris à l’Égypte, en passant par l’Atlantide, un roman drôle et audacieux sur les mécanismes de la mémoire – individuelle ou générale – et le sens de l’histoire.

.

Mon avis sur La boite de Pandore


René Toledano, professeur d’histoire se rend à un spectacle intitulé Hypnose et régression dans le passé. Bien malgré lui, il monte sur la scène de La boite de Pandore et se prête au jeu de l’hypnotiseuse. Mais ni lui ni elle ne s’attendaient à vivre une telle expérience ! Très réceptif, René se retrouve dans le passé dans la peau d’un soldat de la première guerre mondiale au moment de l’attaque du Chemin des Dames. A son retour dans notre époque, René est totalement traumatisé et lorsqu’il est agressé le soir même par un skinhead, il le tue dans un réflexe d’autodéfense. Il perd alors totalement pied et ne sait plus qui il est. Aidé par l’hypnotiseuse Opale, il va retenter l’expérience et retourner dans ses vies antérieures. A chaque fois ses possibilités s’accroissent jusqu’à remonter à sa toute première vie et découvrir la mythique cité de l’Atlantide…

J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman de Bernard Werber. La première partie, jusqu’à la rencontre avec l’infâme docteur Maximilien m’a totalement tenue en haleine. J’ai un peu moins adhéré à la seconde partie avec la course poursuite qui m’a paru trop rocambolesque pour être crédible.

Néanmoins, j’ai adoré la base de l’intrigue ainsi que les nombreuses réflexions historiques et culturelles égrenées au fil des chapitres en particulier dans le Mnemos . Bernard Werber s’amuse à revisiter l’Histoire, mettant à mal les théories établies par les historiens.

L’auteur expose sa vision de la mythique cité de l’Atlantide, une société parfaite reposant sur l’idée que l’homme est bon et peut vivre en totale harmonie. Là il n’y a « ni argent, ni travail, ni hiérarchie, ni gouvernement, ni police, ni armée, ni religion. » Mais cette société utopique connaît elle aussi ses limites…

Bref, j’ai trouvé ce livre de Bernard Werber passionnant !

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s