Samedi c’est poésie : Le lai du chèvrefeuille de Marie de France

Bonjour tout le monde,

En feuilletant mes recueils de poèmes, je suis tombée sur ces quelques vers extraits du poème Le lai du chèvrefeuille écrit par Marie de France pour illustrer l’histoire de Tristan et Iseult. Marie de France est une poétesse du 12ème siècle autrice des Lais recueil de poèmes mélangeant amour courtois et légendes celtes.

Image par Michel Rohan de Pixabay

Le lai du chèvrefeuille


De ces deux, il en fut ainsi
Comme du chèvrefeuille était
Qui au coudrier s’attachait :
Quand il s’est enlacé et pris
Et tout autour du fût s’est mis.
Ensemble peuvent bien durer.
Qui plus tard veut les détacher,
Le coudrier tue vivement
Et chèvrefeuille mêmement.
« Belle amie, ainsi est de nous :
Ni vous sans moi, ni moi sans vous ! »…

Marie de France

2 commentaires

  1. J’apprécie ce délicat rappel de l’amour de Tristan et Yseult, mais je pense que ce n’est pas tout à fait comme cela que Marie de France a dû l’écrire, car le français du XII° siècle est à peu près illisible de nos jours.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s