Le secret de Chimneys d’Agatha Christie

Je n’avais pas prévu d’Agatha Christie dans ma pile à lire déjà bien chargée de Juin mais en voyant passer sur le groupe des 10 ans du mois anglais plusieurs romans de la reine du crime, je n’ai pas pu résister ! J’ai donc profité du soleil sur ma terrasse en relisant Le secret de Chimneys, 6ème roman d’Agatha Christie.

Les enquetes d'hercule Poirot d'Agatha Christie
  • Titre : Le secret de Chimneys
  • Auteur : Agatha Christie
  • Editeur : Le Masque
  • Pages : 255
  • Parution : 1925
  • Genre : Littérature anglaise, Roman policier

.

L’histoire (4ème de couverture)


Tout avait commencé de la façon la plus classique qui soit : un prince déchu cherchant à récupérer son trône sollicite l’appui discret des Britanniques. En somme, une banale manœuvre politico-financière.
Mais les choses se compliquent lorsqu’un ancien ministre du prince meurt en laissant derrière lui des Mémoires bourrés de révélations explosives sur la famille royale. Tous, les services secrets anglais comme les opposants au prince, cherchent à mettre la main sur ce manuscrit.
C’est dans le cadre somptueux du manoir de Chimneys, une vieille demeure seigneuriale, que vont se retrouver les protagonistes de cette sombre affaire. Un manoir où les cadavres vont rapidement faire désordre…

.

Mon avis sur Le secret de Chimneys


C’est un sacré imbroglio politique qu’Agatha Christie met en place au sein du Manoir de Chimneys : manuscrit brûlant révélant les dessous de la royauté de Herzoslovaquie, réunion secrète pour conclure un accord financier concernant des concessions pétrolières et enfin vol des bijoux de la couronne d’Herzoslovaquie. Le point d’orgue est l’assassinat du prince Mickaël de Herzoslovaquie au sein même de la demeure du marquis Caterham.

Anthony Cade, un jeune baroudeur temporairement guide touristique en Afrique se retrouve impliqué au cœur de cette affaire alors qu’il pensait simplement avoir à déposer un manuscrit chez un éditeur pour le compte d’un ami.

L’affaire est menée par le superintendant Battle, membre de Scotland Yard à l’air impassible que l’on retrouvera dans plusieurs romans d’Agatha Christie, en solo ou avec Hercule Poirot. Malgré son attitude flegmatique, Battle est un fin limier qui surveille les faits et gestes de chacun et sait parfaitement jauger les gens.

Parallèlement Antony Cade et la jeune Virginia Revel décident de mener l’enquête car sont tous deux directement impliqués sans l’avoir voulu. Éminemment sympathiques, ces deux personnages représentent la jeunesse, la vivacité, la fougue et l’impudence face au carcan rigide de la police.

Le rythme est vif et les rebondissements se succèdent tout au long de l’histoire.

J’avais lu ce roman il y a longtemps mais totalement oublié l’intrigue. J’ai eu beaucoup de plaisir à le relire et redécouvrir le fin mot du secret de Chimneys  

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s