Hamish Macbeth Tome 1 Qui prend la mouche de MC Beaton

Grande amatrice des enquêtes d’Agatha Raisin de MC Beaton, j’avais envie, depuis pas mal de temps, de découvrir son autre saga. Le personnage de Hamish Macbeth est totalement différent d’Agatha Raisin et on quitte les Cotswolds pour les Highlands. Mais le charme opère aussi !

Hamish Macbeth tome 1 Qui prend la mouche un cosy mystery de MC Beaton
  • Titre : Hamish Macbeth Tome 1 Qui prend la mouche (Death of a Gossip)
  • Auteure : M.C. Beaton
  • Editeur : Albin Michel
  • Pages : 252
  • 1ere parution : 1985
  • Genre : Littérature écossaise, Roman policier, Cosy mystery

.

L’histoire (4ème de couverture)


Policier du petit village de Lochdubh situé au beau milieu des Highlands en Écosse, Hamish Macbeth manque totalement d’ambition professionnelle mais il peut cependant compter sur son intuition naturelle pour mener à bien ses enquêtes. Ses qualités lui seront bien utiles quand le corps sans vie de Lady Jane Winters, langue de vipère notoire et participante au stage de pêche à la mouche du village, est retrouvé dans la rivière.
Secondé par la délicieuse Priscilla Halburton-Smythe, Hamish s’immerge en eaux troubles pour démasquer l’assassin.

.

Mon avis


Comme je le disais en introduction, le personnage d’Hamish est aux antipodes d’Agatha Raisin. Alors qu’elle ne tient pas en place et fonce tête baissée dans l’action, ce policier de 35 ans est plutôt nonchalant et un brin paresseux. Hamish a pris le poste de policier dans le petit bourg de Lochdubh et effectue son travail correctement mais sans faire du zèle ou chercher de l’avancement. Il a tendance à s’inviter partout pour jouer les pique assiette. Il a toutefois l’esprit affûté et un très bon cœur.

« Chaque mois il envoyait a ses parents une bonne partie de son salaire de fonctionnaire agrémenté de quelques extra : les saumons et le gibier qu’il braconnait à ses heures de loisirs ; l’argent qu’il tirait de la vente de ses œufs de poule ; et le chèque qu’il empochait chaque été en remportant le premier prix de course à pieds aux highland games organisé à Strathbane,la ville la plus proche de Lochdubh. »

Du côté vestimentaire, Hamish n’est pas vraiment du genre tiré à quatre épingles.

« Les mains dans les poches, le képi sur l’arrière du crâne, le policier longeait le quai situé devant l’hôtel en bordure du lac. Grand et dégingandé, il flottait dans son uniforme trop court qui laissait voir ses poignets osseux et ses chaussettes en laine d’Écosse tirées au dessus de ses godillots réglementaires. Il souleva son couvre-chef, révélant une tignasse d’un roux flamboyant, pour se gratter la tête, puis, glissant une main sous sa chemise, il se frotta pensivement l’aisselle. »

Lochdubh est un petit village fondé au 18ème siècle, blotti au pied de deux grands sommets baptisés les Two sisters et entouré d’une lande désertique. Quelques petites rues, une unique épicerie, une boulangerie, une boutique d’artisanat et quatre églises. N’oublions pas le commissariat édifié à la demande de Hamish qui avait pris ses fonctions 4 ans auparavant

Dans ce petit village tout incite au calme et à la détente. C’est d’ailleurs ce que sont venus chercher les participants au stage de pêche à la mouche : un environnement verdoyant, une ambiance sympathique, l’attrait de la pêche. Pourtant le stage tourne vite à la catastrophe. En cause : lady Jane Winter une langue de vipère bien renseignée sur chacun des participants qui déverse son fiel et répand les secrets que chacun cache soigneusement. Lorsque celle-ci est retrouvée morte dans le fond du lac, c’est naturellement vers les participants au stage que les regards se tournent.

Hamid est déchargé de l’enquête par les inspecteurs de la PJ de Strathbane qui le prennent pour un « simplet » et un bouseux. Bien décidé à leur montrer de quoi il est capable, Hamish investigue discrètement son côté, aidé par la jolie Priscilla Halburton-Smythe qu’il aimerait séduire.

J’ai bien aimé ce premier tome et je sens que l’ambiance des Highlands va me plaire ! C’est avec plaisir que je lirai le tome 2 Qui va à la chasse pour voir comment MC Beaton va faire évoluer son personnage.

.

Informations complémentaires


La saga Hamish Mac Beth comporte 35 tomes qui ne sont pas encore tous traduits en français :

1) Qui prend la mouche – 2) Qui va à la chasse – 3) Qui s’y frotte s’y pique – 4) Qui a une taille de guêpe – 5) Qui franchit la ligne jaune – 6) Qui sème le vent – 7) Rira bien qui rira le dernier – 8) Les flèches de Cupidon – 9) Petits crimes entre voisins – 10) Bourreau des coeurs – 11) Romance fatale – 12) Death of a Macho Man – 13) Death of a Dentist – 14) Death of a Scriptwriter -15) Death of an Addict -16) A Highland Christmas -17) Death of a Dustman -18) Death of a Celebrity -19) Death of a Village -20) Death of a Poison Pen -21) Death of a Bore -22) Death of a Dreamer -23) Death of a Maid -24) Death of a Gentle Lady -25) Death of a Witch -26) Death of a Valentine -27) Death of a Chimney Sweep -28) Death of a Kingfisher -29) Death of Yesterday -30) Death of a Policeman -31) Death of a Liar -32) Knock, Knock, You’re Dead -33) Death of a Nurse -34) Death of a Ghost -35) Death of an Honest Man

8 commentaires

  1. Je suis contente de voir que tu as aimé. Il change d’Agatha Raisin et c’est vraiment plaisant à lire et l’ambiance écossaise est vraiment plaisante.

    Aimé par 1 personne

    • Merci, c’est toujours un plaisir de partager des lectures qu’on a appréciées. Et j’ai moi-même découvert ce cosy mystery lors de la précédente édition du Mois anglais 😉
      J’espère que cette saga de MC Beaton te plaira !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s