L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes de Karine Lambert

Une belle après-midi au soleil, un peu de temps libre devant moi : il n’en fallait pas plus pour que j’ai envie de sortir de mes étagères un petit roman feel-good pour lire confortablement installée dans ma chaise longue !

L'immeuble des femmes qui ont renonce aux hommes de Karine Lambert
  • Titre : L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes
  • Auteure : Karine Lambert
  • Editeur : Le livre de poche
  • Pages : 214
  • Date de parution : 2014
  • Genre : Littérature française, Contemporain

.

4ème de couverture


Cinq femmes d’âges et d’univers différents cohabitent dans un immeuble parisien. Elles ne veulent plus entendre parler d’amour et ont inventé une autre manière de vivre. L’arrivée d’une nouvelle locataire va bousculer leur équilibre. Juliette est séduite par l’atmosphère chaleureuse de cette ruche, à un détail près : l’entrée est interdite aux hommes. Va-t-elle faire vaciller les certitudes de ses voisines ou renoncer, elle aussi.

.

Mon avis sur L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes


Dans cet immeuble parisien situé au fond d’une impasse fleurie vivent cinq femmes : Giuseppina, Rosalie, Simone et Carla, sans oublier Stella, la Reine du 5ème étage et aussi la propriétaire. Toutes ces femmes vivent en parfaite entente, avec comme point commun le fait d’avoir renoncé aux hommes.

Aucun mâle ne peut franchir le pas de l’immeuble, même pas pour livrer des pizzas ou changer un fusible. Une seule exception à la régle pour Jean-Pierre… le chat de Simone

L’arrivée de Juliette qui sous-loue quelques mois l’appartement de Carla pendant son voyage en Inde, va venir semer le trouble dans l’organisation bien rodée de l’immeuble. En effet, si celle-ci est célibataire, elle n’a toutefois pas renoncé aux hommes et compte bien trouver le grand amour. Elle écume d’ailleurs les sites de rencontre, espérant trouver la perle rare…

Juliette est la première à oser se rebeller contre la reine et cela va venir réveiller les doutes chez les autres locataires. Chacune a fait le choix de renoncer aux hommes pour ses raisons propres. Mais en tous cas, toutes ont souffert à cause des hommes. Faut-il pour autant renoncer à l’amour pour toujours ? Et faut-il aussi renoncer à recevoir chez soi un fils, un cousin, un ami ?

Ce livre est agréable à lire, plein de douceur et d’amitié. J’ai beaucoup aimé l’ambiance de ce quartier parisien avec ses petites boutiques et où tout le monde se connaît.

Les personnages de Juliette, Giuseppina, Rosalie, Simone et Stella sont tous très attachants. J’ai cependant trouvé dommage que leurs personnalités et leurs histoires ne soient pas plus approfondies. Je suis un peu restée sur ma faim, regrettant que l’auteure n’ait pas plus creusé le passé et les choix de chacune alors qu’elle semblait avoir de la matière. Idem pour le dénouement qui m’a semblé trop rapide.

Bref, un roman feel-good agréable à lire mais qui, selon moi, aurait mérité plus de développement !

9 commentaires

  1. Je me rends compte m’être totalement trompé. J’avais lu Eh bien dansons, maintenant que j’ai beaucoup aimé et je l’avais confondue avec l’auteure de La bibliothèque des coeurs cabossės (cela m’apprendra à ne pas vérifier avant d’écrire un commentaire) 😊

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s