A Mélie sans mélo de Barbara Constantine

Ayant beaucoup aimé le roman Et puis Paulette de Barbara Constantine, j’ai eu envie de lire un autre de ses romans que j’avais choisi à l’occasion d’une offre d’été de la maison d’édition Le livre de poche (2 achetés = 1 offert).

A Mélie sans mélo de Barbara Constantine
  • Titre : A Mélie sans mélo
  • Auteure : Barbara Constantine
  • Editeur : Le livre de poche
  • Pages : 256
  • Première parution : 2008
  • Genre : Littérature française, Contemporain

.

L’histoire (4ème de couverture)


Mélie, soixante-douze ans, vit seule à la campagne. Pour la première fois, sa petite-fille, Clara, vient passer les grandes vacances chez elle. La veille de son arrivée, Mélie apprend qu’elle a un problème de santé… Elle verra ça plus tard. La priorité, c’est sa Clarinette chérie !

Durant tout l’été (le dernier ?), Mélie décide de fabriquer des souvenirs à Clara. Des rigolos. Comme regarder pousser les bambous en écoutant La Traviata, chanter sous la pluie des chansons de Nougaro, goûter les mauvaises herbes qui poussent le long des chemins. Il y a aussi le vieux Marcel, qui va apprendre à Clara à faire de la mécanique… Et puis, comme la vie est vraiment dingue parfois, il y a Mélie qui va enfin rencontrer le grand amour… Cent cinquante ans à eux deux ? Mais quand on aime, on ne compte pas !

.

Mon avis sur A Mélie sans mélo


Petite déception pour moi car je n’ai pas trouvé ce roman aussi bien que Et puis Paulette. Mon avis est mitigé car j’ai apprécié l’histoire sur le fond mais pas sur la forme. Certes, j’ai retrouvé une partie des ingrédients qui m’avaient charmée dans Et puis Paulette : l’ambiance campagnarde, l’entraide, la bonne entente intergénérationnelle, l’optimisme. Mais malheureusement ici, le scénario m’a semblé un peu décousu et le style trop simpliste.

Ce roman met en scène une dizaine de personnages : Mélie, Fanette sa fille, Clara sa petite fille, Marcel son ami depuis cinquante ans, Gérard l’ex de Fanette, Antoine l’ami de Clara, Pépé qui travaille à la maison de retraite, Bello le parrain bohème… Dans certains chapitres le narrateur est extérieur alors que dans d’autres on a l’impression que c’est directement le personnage qui s’exprime. J’ai trouvé les enchaînements un peu fouillis. Et puis les phrases sont très courtes ce qui donne un rythme saccadé. Le style est parfois vraiment familier et le langage trop basique à mon goût. J’entends par là que le texte est écrit comme il est parlé à l’oral dans la vie de tous les jours. Exemple :

« En fin de compte, Bello et Clara sont arrivés vers minuit. En chemin, ils se sont arrêtés pour dîner. Pour une fois qu’il avait du fric, il lui a payé le restau. Elle a goûté aux huîtres. C’était une première. Elle en a mangé six. Mais elle a eu du mal à décider si elle aimait vraiment ça… Ouais, pas mauvais… juste que… c’est vivant quand même… et puis…ça ressemble un peu à de la morve ! Oh beurk ! C’est vraiment dégueu, ce truc-là ! »

Sur le fond par contre, l’histoire est plaisante. C’est un vrai moment de détente que d’être plongé dans ce petit coin de campagne, l’été, à prendre le temps de voir pousser les bambous, à construire une cabane dans les arbres, à observer paisiblement une araignée tisser sa toile, à faire des confitures, à pêcher les poissons à la main… Des petits bonheurs du quotidien.

Bref, une lecture en demi-teinte. Je tenterai tout de même la lecture de Tom, petit Tom, tout petit homme qui est déjà dans ma PAL et qui, je l’espère sera aussi bien que Et puis Paulette.

3 commentaires

    • J’avais écouté « Et puis Paulette » en version audio ce qui fait que je n’avais peut-être pas ressenti le style de l’autrice de la même façon. D’ailleurs je pense que j’aurais mieux apprécié « A Mélie sans mélo » en version audio.
      En tout cas, ça reste une lecture plaisante et j’espère que tu l’apprécieras. 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s