Les orphelins de l’aurore Eric de Kermel

Ma maman ayant beaucoup apprécié les romans La librairie de la place aux herbes et Mon cœur contre la terre d’Eric de Kermel, je lui ai offert son roman Les orphelins de l’aurore. C’est donc avec plaisir qu’aujourd’hui, je cède la place à Maderily pour sa chronique de ce roman.

Les orphelins de l'aurore d'Eric de Kermel
  • Titre : Les orphelins de l’aurore
  • Auteur : Eric de Kermel
  • Editeur : J’ai lu
  • Pages : 320 pages
  • 1ere parution : 2020
  • Genre : Littérature française, Contemporain

.

4ème de couverture


Placé dans un orphelinat à sa naissance, Paul ne sait rien de ses origines. Son seul indice est l’étrange marque qu’il porte dans le bas du dos : « 0/XY ».
À l’âge adulte, devenu pilote, il mène une existence sans attaches, rythmée par les escales et les amours sans lendemain – comment se construire quand on ignore d’où l’on vient ?
Mais son passé le rattrape lorsqu’il reconnaît les mystérieux symboles sur le dossier d’un grand généticien qui vient de mourir : l’énigme de sa naissance serait-elle liée à un secret bien plus ancien, bien plus vertigineux encore ? Du Brésil à la Tanzanie, de la Haute-Provence au monastère de la Grande Chartreuse, Paul s’élance à la recherche des pièces manquantes de son histoire…

.

L’avis de Maderily sur « Les orphelins de l’aurore »


J ai beaucoup aimé La librairie de la place aux herbes et encore plus Mon cœur contre la terre d’Eric de Kermel. Les orphelins de l’aurore m’a été offert récemment et j’ai tout de suite entrepris de le lire.

Cette fois Éric de Kermel nous emmène dans l’aventure complexe de la recherche des origines d’un enfant abandonné à la naissance. Paul a 40 ans et après avoir grandi à Compiègne en orphelinat, il intègre l’école des pupilles de l’armée de l’air pour devenir pilote. Il travaille maintenant dans l’aviation civile et voyage aux quatre coins de la planète. En dehors de ses déplacements, il vit tranquillement et son existence est rythmée avec son petit déjeuner à l’Odessa, toujours à la même table où Gilles le serveur lui apporte un café au lait, un croissant et le journal du jour. Comme il ne connaît ni le lieu ni sa date de naissance, il n’a jamais cherché à retrouver sa famille. La mort du professeur Kaesler va tout changer en lui ouvrant une piste pour la première fois. Il assiste aux funérailles à Marseille et réussit à apprendre par Madame Blancard, la secrétaire, qu’il peut en savoir plus par Frère Julien au monastère de la Grande Chartreuse. Après plusieurs mois d’attente, celui ci va lui révéler une étrange histoire qui l’amène vers une nouvelle étape avec le Docteur Brown installé au Kenya . Il apprend que pour percer le mystère, il lui faut maintenant retrouver Hans Ganthe et Mathilda.

Au fur et à mesure des pages, l’histoire devient de plus en plus complexe. Après avoir trouvé une sœur slave Sofia, il connaîtra sa mère qui lui révélera l’étrange histoire de sa naissance.

J’ai préféré les deux premiers romans de Eric de Kermel. Dans celui ci, j’ai été intéressée par la multitude de voyages notamment de belles pages au Kenya et aussi à Munich. Je n’ai pas réussi à accrocher à l’histoire des recherches en manipulation génétique cependant c’est un ouvrage qui amène à se poser des questions sur la recherche dans ce domaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s